mardi , 19 février 2019
Accueil / Arts & culture / Gazoline veut s’attaquer à la France

Gazoline veut s’attaquer à la France

Gazoline a de grandes ambitions et promet de s’attaquer à la France dans la prochaine année. La formation saguenéenne a le vent dans les voiles avec une nomination à l’ADISQ et un nouvel opus attendu d’ici quelques semaines.

Gazoline devrait faire des spectacles en France d’ici un an, a révélé en entrevue téléphonique le chanteur du groupe, Xavier Dufour-Thériault. En traversant l’Atlantique, le quatuor tentera de séduire un nouvel éventail d’admirateurs francophones. Pour eux, c’est un marché intéressant car il n’y a pas la barrière de la langue. Au cours de leur tournée qui s’achève, les membres de Gazoline sont déjà sortis du Québec. Ils se sont produits ailleurs au Canada, à Vancouver entre autres. «Nous avons beaucoup appris en faisant ces spectacles mais, puisqu’on chante en français, c’est difficile de garder des fans là-bas», témoigne le chanteur.

Le groupe aura du nouveau matériel à présenter puisqu’il sortira un nouvel EP très bientôt. «Tout est enregistré. On l’attend pour octobre ou novembre», soutient Xavier Dufour-Thériault. Selon ce dernier, Gazoline compte d’ailleurs offrir un nouveau son, à l’instar de l’opus précédent. «Ça va être moins rock. On a essayé de nouveaux arrangements», certifie-t-il.

Brûlensemble est le deuxième album de Gazoline sorti en 2016 et il a été réalisé par le chanteur de Malajube, Julien Mineau. La formation met fi n à la promotion pour cet album et à la tournée avec un dernier spectacle dans sa région le 23 septembre au Bistro Café Summum à La Baie.

Au fil de la tournée, Gazoline a vu sa popularité croître. «À chaque show, il y a de plus en plus de gens qui connaissent de plus en plus nos chansons. Ça s’est fait tranquillement et maintenant on se retrouve avec un bon bassin de fans», relate le chanteur.

Nomination à l’ADISQ

Pour Gazoline, l’apothéose de la promotion de Brûlensemble est leur nomination annoncée dernièrement au gala de l’ADISQ pour l’album rock de l’année. «C’est vraiment une belle reconnaissance. On est des musiciens qui travaillons fort sur notre musique, on l’apprécie donc beaucoup», assure-t-il.

Vidéoclips singuliers

La formation a sorti récemment un dernier vidéoclip pour Brûlensemble. Avec La grève du bonheur, elle revient à ses sources et demeure dans la simplicité. Pour Xavier DufourThériault, il était important d’y voir les autres membres du groupe. «C’est une vidéo de band garage classique», affirme-t-il.

À propos de Gabrielle Paul

Gabrielle Paul est native de la communauté ilnu de Mashteuiatsh, au Lac-Saint-Jean. En grandissant, elle a toujours baigné dans les communications, multipliant les animations et les rédactions. Elle occupe maintenant un poste d’agente en communication à Pekukamiulnuatsh Takuhikan, le conseil de bande de Mashteuiatsh. Fière de ses origines, elle étudie en journalisme dans l’espoir de mieux faire connaître les réalités autochtones en offrant un regard empreint de vérité sur la situation. Elle est une grande passionnée aux champs d’intérêts multiples, passant par les mouvements idéologiques, les philosophies audacieuses de Camus et de Schopenhauer et la littérature anglaise du XIXe siècle. Elle aspire à faire des études universitaires en science politique et à devenir polyglotte.

À voir aussi

Du karaoké au coeur des Monts-Valin | Chanter en pleine forêt

Déjà connu pour son YourteFest, un festival de musique qui accueille des artistes professionnels et …