dimanche , 5 décembre 2021

Réjean Gagné | L’homme au coeur de l’équipe Arthur Gobeil

Arthur Gobeil peut compter sur une équipe restreinte, la plus petite parmi les candidats à la mairie, pour le soutenir lors de la présente campagne électorale. L’un des huit bénévoles de l’équipe Gobeil, Réjean Gagné, est véritablement motivé.

Réjean Gagné est motivé par son implication dans la campagne d’Arthur Gobeil.

M. Gobeil ne se voit pas travailler seul. «Les bénévoles sont essentiels. Ils fournissent aux candidats des outils utiles face aux défis lors des campagnes», a-t-il souligné lors d’une entrevue téléphonique.

Au sein de son équipe, le directeur du programme électoral, Réjean Gagné fournit de grands efforts. «Il présentait vraiment des compétences utiles à la campagne. C’est primordial», soutient M. Gobeil.

C’est la première fois que Réjean Gagné s’implique dans une campagne électorale municipale. Il ne s’attendait pas à autant de travail. «C’est très exigeant. On se rencontre plusieurs fois par semaine et on a beaucoup de choses à préparer. Il y avait le programme à monter et les débats vont bientôt arriver», confie-t-il. Puisque l’équipe ne comprend que huit personnes, chaque bénévole doit fournir davantage d’efforts. «On se retrouve à tout faire», ajoute en rigolant M. Gagné. Il croit que l’équipe de M. Gobeil est comparable à un vieux couple. «Depuis un an, nous préparons cette campagne. On a appris à se connaître, on se comprend tous mieux», explique-t-il.

Maintenant à la retraite, M. Gagné a travaillé pendant 35 ans au mouvement Desjardins. Il a d’ailleurs été directeur général de la Caisse de La Baie.

Arthur Gobeil est l’un de ses anciens clients. «Je connais M. Gobeil depuis de nombreuses années et nous partageons une vision et des valeurs similaires», relate M. Gagné. Ce dernier a confiance qu’Arthur Gobeil pourrait gérer Saguenay et il s’agit d’une motivation pendant la campagne. «M. Gobeil possède des qualités de gestionnaire qui font de lui un excellent rassembleur», affirme-t-il.

À propos de Gabrielle Paul

Gabrielle Paul est native de la communauté ilnu de Mashteuiatsh, au Lac-Saint-Jean. En grandissant, elle a toujours baigné dans les communications, multipliant les animations et les rédactions. Elle occupe maintenant un poste d’agente en communication à Pekukamiulnuatsh Takuhikan, le conseil de bande de Mashteuiatsh. Fière de ses origines, elle étudie en journalisme dans l’espoir de mieux faire connaître les réalités autochtones en offrant un regard empreint de vérité sur la situation. Elle est une grande passionnée aux champs d’intérêts multiples, passant par les mouvements idéologiques, les philosophies audacieuses de Camus et de Schopenhauer et la littérature anglaise du XIXe siècle. Elle aspire à faire des études universitaires en science politique et à devenir polyglotte.

À voir aussi

BULLE

Prendre un accent : question de s’intégrer

Établie au Québec depuis 20 ans, le marseillais d’origine, Marc Guiol se surprend à prendre …