vendredi , 3 juillet 2020
Accueil / Arts & culture / Une nouvelle web série à La Fabrique culturelle| Les traditions autochtones au premier plan

Une nouvelle web série à La Fabrique culturelle| Les traditions autochtones au premier plan

La Fabrique culturelle du Saguenay-Lac-Saint-Jean mettra à l’honneur la culture autochtone par l’entremise d’une nouvelle web série diffusée dès le début novembre. La série de trois émissions en baladodiffusion présentera quelques conteurs de la région qui feront ressortir la richesse de l’imaginaire des Premières Nations. 

Les séquences en baladodiffusion présenteront respectivement un conte de l’univers créatif de la poète innue José-phine Bacon, du conteur, auteur et compositeur métis Robert Seven Crows et du conteur innu Patrick Courtois.

Cette nouveauté est réalisée en partenariat avec le Festival de contes et légendes Atalukan, fondé à Mashteuiatsh. Cet événement vise à garder vivantes et à partager les richesses de la tradition orale et de l’imaginaire de la culture innue et des autres Premières Nations.

Une âme de conteur

Patrick Courtois narre un conte lors du Festival des contes et légendes Atalukan.

Le conteur originaire de Mashteuiatsh, Patrick Courtois, est enthousiaste face à cette première collaboration avec Télé-Québec. «J’ai aimé l’approche et la formule qu’ils m’ont proposées. Ils ont même enregistré des sons pour ajouter de l’ambiance à mon conte. C’est original et intéressant.»

Ce conteur depuis maintenant sept ans a commencé cette profession par pur hasard. Avant de narrer des contes, il était guide en tourisme d’aventure. Le soir au feu, il racontait des histoires pour effrayer les campeurs.

Lors de la première édition du Festival de contes et légendes Atalukan, la fondatrice, Sonia Robertson, a sollicité Patrick Courtois afin d’être le conteur officiel de l’événement. Il a accepté le défi tout en se découvrant une nouvelle passion. «Ce que j’aime des contes, c’est que je peux me permettre d’exagérer la réalité pour la rendre plus captivante. Par contre, c’est important pour moi de toujours me baser sur des faits et des croyances véridiques. Les contes sont aussi un moyen de faire connaître davantage Mashteuiatsh, ça me permet de mettre ma réserve sur la carte», explique l’homme qui est également conseiller de cette communauté.

La Fabrique culturelle est une plateforme web produite par Télé-Québec qui a pour but de contrer la centralisation en promouvant les artistes des différentes régions. Le coordonnateur Télé-Québec Saguenay-Lac-Saint-Jean, Jocelyn Robert, affirme que cet outil assure un espace culturel aux régions tout en faisant rayonner leur talent.

 

À propos de Claudia Simard

Lorsque Claudia n’a pas la tête prise par les questions philosophiques, elle a les yeux rivés sur les documentaires et les articles scientifiques. Passionnée de science et de politique, cette Mirabelloise de 19 ans rêve de changer le monde en dénonçant les injustices en donnant une voix aux minorités incomprises. Sur un ton plus léger, la partie pétillante de Claudia tente sans cesse de faire rire tous et chacun tant par l’improvisation que l’animation. Après trois ans d’analyse à Sport en Direct, deux ans d’écriture dans le journal étudiant et un déménagement à 5h de chez soi pour le fameux programme en ATM, Claudia est toujours ambigüe face à son avenir. Toutefois, elle est confiante de trouver le domaine qui lui permettra de s’enrichir intellectuellement tout en aidant les autres.

À voir aussi

Concours de musique du Canada : quatre candidats de la région aux auditions

Quatre candidats de la région passeront des auditions pour participer aux finales canadiennes du Concours …