dimanche , 17 janvier 2021

Une dernière séance émotive pour Jean Tremblay

Le maire de Saguenay Jean Tremblay n’a pu cacher ses émotions en présidant sa dernière séance du conseil municipal lundi midi. «Je veux regarder la ville dans 10 ans et me dire que j’ai contribué à son développement», a lancé celui qui a occupé la fonction de maire de Chicoutimi puis de Saguenay pendant près de 20 ans.

Parmi ses réalisations, celle dont il est le plus fier est la création de Promotion Saguenay. Il a également raconté la fois où il a mal dormi après avoir donné son accord pour les bateaux de croisière alors qu’il n’avait pas encore les subventions du gouvernement. Il a aussi rappelé qu’il a commandé les turbines pour les centrales hydroélectriques, encore une fois sans avoir l’appui officiel du gouvernement.

«Je n’énumérerai pas toutes les réalisations que nous avons faites puisque la liste est beaucoup trop longue, a ajouté celui qui présidait sa 397e séance du conseil de ville. C’est normal, après 20 ans, des réalisations il y en a des multitudes. »

Le maire sortant a tenu à exprimer sa gratitude envers ceux qui l’ont aidé et supporté, dont Ghislain Harvey, Claude Gaudreault et Yvon Bouchard, qui l’ont initié au rôle de maire.

La chef de l’ERD, Josée Néron, a pour sa part tenu à souligner l’engagement politique de M. Tremblay au cours de ces dernières années. Elle lui a souhaité une très belle retraite et de profiter de la vie.

En plus du maire, sept conseillers en étaient également à leur dernière séance du conseil municipal. Parmi ceux-ci, Jean-Yves Provencher et Jacques Fortin ont pris la parole pour remercier le maire et les citoyens.

La prochaine séance du conseil municipal se déroulera le 4 décembre et sera présidée par le prochain maire qui aura été élu un mois plus tôt.

À propos de Amélie Gagné

C’est avec un livre à la main ou en train de regarder le dernier épisode de la nouvelle série de l’heure que vous pourrez trouver Amélie. La Jonquiéroise désire plus tard être éditrice ou, si elle se permet de rêver plus grand devenir la prochaine Ellen DeGeneres afin de pouvoir interviewer des célébrités. C’est cette attrait pour le monde artistique qui l’a poussé à étudier en journalisme. En plus des arts, elle se passionne également pour les sports. Dès l’âge de 6 ans, elle joue au soccer mais n’est toujours pas capable de regarder une partie tellement elle trouve ça long et plate. À 8 ans elle commence le plongeon, en 2011 et 2013, elle a le privilège de représenter sa région lors des Jeux du Québec. À l’automne, elle pourra partager sa passion avec les jeunes puisqu’elle deviendra coach dans cette discipline qu’elle affectionne tant.

À voir aussi

Cégep de Jonquière : lancement d’un jeu d’évasion virtuel

Un nouveau jeu d’évasion pour découvrir les programmes d’études dans un univers pré-apocalyptique nommé La …