Alzheimer | 10 nouveaux cas chaque semaine

Chaque semaine, ce sont près de dix nouveaux cas de la maladie d’Alzheimer qui sont répertoriés dans la région. Le facteur principal expliquant cette multiplication des cas est le vieillissement de la population.

Selon Guylaine Thériault, directrice au développement de la Société de l’Alzheimer de la Sagamie, la hausse de nouveaux cas est fulgurante. «La longévité étant grandissante, cela fait en sorte que les chances de développer des signes de troubles de mémoires et des perturbations cognitives sont plus grandes. Plus les personnes sont âgées, plus elles sont à risques de les développer. De plus, il y a de nombreux cas concernant des quinquagénaires aux prises avec cette maladie neurodégénérative. C’est très inquiétant de voir tous ces chiffres», mentionne-t-elle.

Statistique Canada révèle que dans la région, près de 70 % des femmes de 65 ans et plus recevront un diagnostic de la maladie de l’Alzheimer.

Certaines familles qui doivent faire des démarches pour être entourées lors du processus de la maladie, se disent bien aidées par la Société d’Alzheimer de la Sagamie, comme le mentionne Viateur Ruest, proche aidant dans sa famille. «Heureusement, nous sommes bien encadrés par la Société. Nous avons collaboré avec eux il y a quelques années lorsque ma belle-mère en était atteinte. Nous n’étions pas dans le néant et nous avons pu profiter de leur expertise, afin d’avoir des réponses à nos questions en plus d’être renseignés sur la maladie», exprime-t-il.

Faire de la prévention par le théâtre

La Société Alzheimer du Saguenay-Lac-Saint-Jean présentera gratuitement au public une pièce de théâtre intitulé «C’est qui le proche aidant chez-nous» à plusieurs reprises dans la région dès le 6 novembre. Cette initiative s’inscrit dans le processus d’accompagnement pour les proches aidant. Une conférence suivra les représentations afin de répondre aux questions du public.

 

À propos de Marie-Ève Trottier

Originaire d’Arvida au Saguenay, Marie-Ève est énormément attachée à ses racines. Ce n’est pas étonnant que dès son jeune âge, elle savait où elle voulait être, soit devant une caméra. On peut la définir comme étant une personne particulièrement travaillante, multitâche, et déterminée. Venir étudier en Art et technologie des médias dans le volet journalisme aura été de loin sa meilleure décision. Sa passion pour l’actualité ne date pas d’hier. N’essayez pas de lui apprendre une nouvelle qui vient de tomber, il est déjà trop tard. Artiste dans l’âme, elle a été comédienne durant cinq ans dans la fresque historique de la Fabuleuse Histoire d’un Royaume. Pas étonnant qu’elle soit une grande passionnée d’arts et que le cinéma commence à l’interpeller pour l’université.

À voir aussi

Cégep de Jonquière : lancement d’un jeu d’évasion virtuel

Un nouveau jeu d’évasion pour découvrir les programmes d’études dans un univers pré-apocalyptique nommé La …