Élections dans Jonquière | Les candidats indépendants raflent tous les districts

Au moment d’écrire ces lignes, à 23 h 30, ce sont tous des candidats indépendants qui menaient dans les six districts de l’arrondissement de Jonquière.

Dans le district #1, c’est Jonathan Tremblay le candidat sortant qui a été officiellement réélu devant Sylvain Gaudreault, également candidat indépendant. M. Tremblay avait prédit cette rafle des candidats indépendants lors des présentes élections en entrevue avec le journal Le Quotidien en juin dernier.

Carl Dufour, dans le district #5 était en voie d’être réélu pour un troisième mandat avec une écrasante majorité de plus de 1 000 voix devant la candidate de l’Équipe du renouveau démocratique, Martine Tremblay. M. Dufour souhaite poursuivre les dossiers entamés lors de son précédent mandat, comme celui des rénovations de la bibliothèque d’Arvida.

Julie Dufour est réélue dans le district #2 pour un second mandat. Mme Dufour avait entre autres retenu l’attention médiatique en 2016 pour avoir mis en demeure le maire Jean Tremblay et la vérificatrice générale de Ville Saguenay.

De nouveaux venus

Kevin Armstrong est élu dans le district #4, ce qui marque son baptême politique. Il détient un baccalauréat en chimie et il oeuvre comme chef des opérations pour l’entreprise FVJR, spécialisée en fabrication de pièces de fibres renforcées. Il l’emporte sur le conseiller sortant Réjean Hudon du Parti des citoyens. La revitalisation du parc de la rivière aux-Sables et la recherche d’une utilisation du bâtiment de l’ancien Wal-Mart font partie de ses priorités.

Jean-Marc Crevier, l’ancien coordonnateur régional de la FTQ dans le district #6 avait une faible avance de 134 voix sur son adversaire de l’Équipe du renouveau démocratique, Magella Archibald. Il avait causé la surprise en déposant sa candidature lors de la dernière journée de dépôt des candidatures, le 6 octobre. M. Crevier s’est fait connaître en 1995 lors du conflit de travail à l’Alcan. Il travaille depuis quelques années dans la production de framboises. Il a été présent au sein de la politique municipale puisqu’il a souvent eu de vifs débats avec le maire Jean Tremblay.

Dans le district #3, l’animateur radio à CKAJ Michel Tiffault avait une majorité confortable sur la candidate sortante Sylvie Gaudreault du Parti des citoyens qui était conseillère depuis la fusion en 2002. M. Tiffault est également connu pour avoir été propriétaire du restaurant Le Stade et pour avoir fondé le club de hockey Les Condors. Il n’a pas caché son inexpérience en politique municipale pendant la campagne en avouant entre autres n’avoir jamais assisté à une séance du conseil municipal

À propos de Gabrielle Paul

Gabrielle Paul est native de la communauté ilnu de Mashteuiatsh, au Lac-Saint-Jean. En grandissant, elle a toujours baigné dans les communications, multipliant les animations et les rédactions. Elle occupe maintenant un poste d’agente en communication à Pekukamiulnuatsh Takuhikan, le conseil de bande de Mashteuiatsh. Fière de ses origines, elle étudie en journalisme dans l’espoir de mieux faire connaître les réalités autochtones en offrant un regard empreint de vérité sur la situation. Elle est une grande passionnée aux champs d’intérêts multiples, passant par les mouvements idéologiques, les philosophies audacieuses de Camus et de Schopenhauer et la littérature anglaise du XIXe siècle. Elle aspire à faire des études universitaires en science politique et à devenir polyglotte.

À voir aussi

ATM devient l’École supérieure en Art et technologie des médias

Grâce à un investissement de plus de cinq millions $ sur 10 ans du gouvernement du Québec, le Cégep …