mercredi , 27 janvier 2021

Cégep de Jonquière | La piscine rouvre après sept mois de rénovations

La piscine du Cégep de Jonquière a été officiellement rouverte mercredi matin après une série de travaux totalisant près de 1,5 million $ réalisés grâce à un partenariat entre la Ville de Saguenay, le collège et le Club de natation de Jonquière.  

Fermées depuis mai dernier, les installations de l’établissement collégial ont subi une importante cure de rajeunissement au cours de l’été. L’éclairage de la piscine a été changé, les vestiaires réaménagés, un système de son sous-marin a même été installé, en plus des rénovations effectuées dans l’infrastructure même du bassin.

L’enseignante d’éducation physique Hélène Poisson voit ces améliorations comme un bon coup de pouce pédagogique. «Ça augmente ce qu’on peut faire durant nos cours. Les étudiants vont mieux voir et se sentir davantage en sécurité au fond de la piscine», se réjouit-elle.

Le Club de natation de Jonquière, comme d’autres organismes, a été consulté afin de prévoir les modifications à apporter. Son président, Alain Duchesne, est visiblement satisfait du résultat. Il rappelle que la piscine a été construite il y a près d’un demi-siècle et qu’elle devenait de plus en plus désuète. Selon lui, les rénovations étaient nécessaires si le Cégep voulait continuer à recevoir des compétitions d’envergure. Il souligne que son organisme a d’ailleurs participé au financement dans une moindre mesure. «Grâce à notre implication comme bénévoles durant le temps des fêtes, Nez Rouge a donné 20 000$ pour payer une partie du tableau d’affichage et des plongeons de départ», rappelle-t-il.

La Ville de Saguenay a pour sa part investi la somme de 800 000 $ et le reste du montant a été défrayé par le Cégep de Jonquière, soit environ 700 000$.

La piscine est ouverte à tous depuis le 6 novembre. L’horaire est demeuré le même qu’au printemps dernier, mais pourrait être quelque peu chamboulé par une compétition amateur qui se déroulera en fin de semaine.

 

 

 

 

À propos de Mickael Lambert

Mickael Henri Lambert est né à Orford dans la magnifique région des Cantons de l’Est en 1997. Passionné de culture –tant locale qu’étrangère- ainsi que de politique, il a complété le Programme d’éducation internationale au niveau secondaire en 2015. Mickael a eu la chance de prendre part à deux simulations à l’Assemblée générale des Nations Unies en plus de participer au Conseil municipal jeunesse de la Ville de Sherbrooke. Il a également travaillé plusieurs années dans le milieu agroalimentaire ainsi que dans l’économie sociale. Il garde de ces expériences un goût prononcé pour la gastronomie et un grand respect pour l’agriculture de chez nous. M Lambert espère pouvoir travailler à la radio ou à l’écrit, en touchant toutes les sphères de l’information, avec une préférence avouée pour l’actualité internationale.

À voir aussi

L’ÉNAM offrira un nouveau programme

L’École nationale d’apprentissage par la marionnette (ÉNAM) offrira en mars un nouveau programme d’accompagnement pour …