Retour en force pour Trudel et Boulet

Janeau Trudel et Joey Boulet sont de retour en force cinq ans après la victoire de leur équipe au tournoi Pee-Wee de Québec. Junior Majeur, deuxième film de la saga réalisée par Éric Tessier, a largement relevé le défi qu’il avait de faire honneur au premier long métrage.

Les deux jeunes de 18 ans qui évoluent maintenant pour la formation des Saguenéens de Chicoutimi dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec tentent de faire leur place en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey, pour lequel Trudel est le favori pour sortir premier. Plusieurs obstacles se mettront sur leur chemin pour atteindre le but ultime de tout joueur de hockey. Pour sa part, Julie Morneau, qui était la gardienne de but dans Pee-Wee 3D, est maintenant étudiante en Art et technologie des médias, journalisme, et couvre les Saguenéens pour un de ses cours.

Antoine-Olivier Pilon était heureux de replonger dans son personage de Janeau Trudel.

Plusieurs petits détails feront plaisir aux adeptes du premier film puisqu’il y a beaucoup de références à ce dernier dans la suite. Par contre, ceux qui ne l’ont pas vu n’auront pas de difficulté à plonger dans Junior Majeur.

Sujets importants 

Junior Majeur traite de plusieurs sujets importants d’une façon très réaliste. On y souligne les problèmes d’alcool qui sont une conséquence de la pression qu’un parent met sur son jeune pour jouer au hockey.

Outre le sport, le film met l’emphase sur l’impact de conduire sa voiture en état d’ébriété. Le film tourne beaucoup autour de cette erreur que Janeau et Joey ont commise lors d’une soirée.

Alice Morel-Michaud dans le rôle de Julie Morneau.

Évolution

Il est intéressant de voir comment les acteurs Antoine- Olivier Pilon, Rémi Goulet et Alice Morel-Michaud ont fait du chemin en cinq ans, tout comme leur personnage respectif. En plus de leur jeu d’acteur qui a grandement évolué, leurs personnages ont également gagné en maturité durant le film.

Rémi Goulet reprend son rôle de Joey Boulet.

Même si elle dure plus de deux heures, la production reste pertinente du début à la fin et les spectateurs restent accrochés pour connaître l’avenir des relations entre les personnages.

Junior Majeur a un attrait particulier pour les gens de la région puisqu’on y voit plusieurs endroits de Chicoutimi et Jonquière. Par exemple, des plans larges de Chicoutimi sont présents à quelques reprises, on voit le Centre George-Vézina très souvent et les locaux du Cégep de Jonquière font partie des décors.

À propos de Amélie Gagné

C’est avec un livre à la main ou en train de regarder le dernier épisode de la nouvelle série de l’heure que vous pourrez trouver Amélie. La Jonquiéroise désire plus tard être éditrice ou, si elle se permet de rêver plus grand devenir la prochaine Ellen DeGeneres afin de pouvoir interviewer des célébrités. C’est cette attrait pour le monde artistique qui l’a poussé à étudier en journalisme. En plus des arts, elle se passionne également pour les sports. Dès l’âge de 6 ans, elle joue au soccer mais n’est toujours pas capable de regarder une partie tellement elle trouve ça long et plate. À 8 ans elle commence le plongeon, en 2011 et 2013, elle a le privilège de représenter sa région lors des Jeux du Québec. À l’automne, elle pourra partager sa passion avec les jeunes puisqu’elle deviendra coach dans cette discipline qu’elle affectionne tant.

À voir aussi

COVID-19: les secrets d’un tournage sécuritaire

Grâce au travail acharné des producteurs et des réalisateurs, aucune éclosion ne s’est produite dans …