lundi , 21 octobre 2019
Accueil / Sports & loisirs / Samuel Girard heureux de joindre l’Avalanche

Samuel Girard heureux de joindre l’Avalanche

Le Robervalois Samuel Girard croit que la transaction qui l’a fait passer des Prédateurs de Nashville vers l’Avalanche du Colorado le fera grandir en tant que joueur de hockey, mais également comme personne.

 Le 5 novembre dernier a été une journée très mouvementée pour la jeune recrue alors qu’il a appris qu’il avait été échangé. Après avoir été mis au courant de la nouvelle, Samuel devait prendre le chemin de Stockholm, en Suède, pour disputer son premier match avec sa nouvelle équipe. La plus récente acquisition de l’Avalanche voyait venir cette transaction, puisque les Prédateurs étaient à la recherche d’un joueur de centre et qu’ils avaient déjà une très bonne défensive.

«J’étais un peu sous le choc, c’est sûr, ce n’est pas à chaque jour qu’on se fait échanger, mais je suis vraiment content d’avoir cette nouvelle opportunité. Avec une formation en reconstruction, je vais pouvoir me porter plus souvent à l’attaque», a mentionné le #49 de l’Avalanche du Colorado.

Dès son arrivée au Colorado, le jeune Girard a vu son temps de glace augmenter à 20-22 minutes par match comparativement à Nashville où il passait environ 15 minutes par rencontre sur la patinoire après le retour du défenseur étoile Roman Josi dans la formation.

Samuel Girard est loin d’être déçu de quitter une équipe qui aspire à la Coupe Stanley comme les Prédateurs de Nashville pour une équipe en reconstruction. «Je suis content de faire partie des plans de reconstruction de l’organisation. Je vois ça d’un bon œil et comme une très belle marque de confiance de la part de Joe Sakic et de toute la direction. En plus, pour mon développement de hockeyeur, c’est excellent, puisque j’ai plus de responsabilités sur la glace ici», raconte le Robervalois.

Le défenseur québécois est toujours éligible au Championnat mondial junior de la Fédération internationale de hockey sur glace ( l’IIHF ) qui aura lieu à Buffalo en décembre prochain, mais ce dernier garde ses énergies pour sa priorité, la Ligue nationale de hockey.

À propos de Simon Meloche

Originaire de Varennes situé sur la Rive-Sud de Montréal, Simon Meloche a quitté son nid familial pour s’installer à Jonquière avec un seul but en tête : travailler dans le monde du sport. Dès sa tendre enfance, Simon adorait décrire les matchs de hockey de son frère plus vieux et des Canadiens de Montréal. Âgé de 19 ans, le Varennois a joué au hockey dès le tout début de sa jeunesse à la position de gardien de but. Son côté compétitif développé durant son passage dans le hockey est toujours très présent chez lui. Il paraît timide à première vue, mais les gens se rendent rapidement compte de sa personnalité colorée et comique, lui qui adore faire rire son entourage. Après ATM, Simon tentera de réaliser son rêve qui est de percer dans le milieu sportif, mais une chose est certaine, c’est qu’il quittera Jonquière avec des milliers de bons souvenirs en tête et des rencontres inoubliables.

À voir aussi

Soccer régional | Une nouvelle ligue de soccer à Alma

L’Association de soccer du Saguenay-Lac-Saint-Jean a décidé de créer une nouvelle ligue de soccer intérieur …