dimanche , 17 janvier 2021

Centre d’histoire Sir-William-Price | Les villes de compagnie mises en valeur dans un calendrier

Le Centre d’histoire Sir-William-Price a dévoilé mardi l’édition 2018 de son calendrier historique, Les villes de compagnie au Saguenay-Lac-Saint-Jean. En nouveauté cette année, il sera possible de consulter la programmation muséale à l’intérieur même du calendrier.

Comme l’explique le directeur général du Centre d’histoire Sir-William-Price, Guillaume Gagnon, cela facilitera beaucoup la façon d’informer les citoyens.

«C’est une stratégie que nous utilisons pour mieux vendre le calendrier. Chaque mois, il y aura une photo d’une des onze villes de compagnie de la région, comme Arvida, Val-Jalbert et Riverbend. C’est certain qu’avec le dossier de l’UNESCO et d’Arvida, nous pouvons mettre en valeur certaines villes qui ont été construites au début 20e siècle et qui ont élaboré de nombreux projets afin de se faire connaître», souligne M. Gagnon.

L’argent recueilli servira à financer le Centre d’histoire Sir-William-Price situé à Jonquière. «On pourra désormais utiliser cet argent pour assurer le fonctionnement du Centre. Évidemment, le but est d’accomplir la mission qui est de mettre en valeur les patrimoines historiques, architecturaux et urbanistes de l’arrondissement de Jonquière», précise le directeur général.

À chaque mois, il y aura une photo d’une des onze villes de compagnies de la région dans le calendrier.

Avec l’achat d’un calendrier, qui se veut 100 % écologique, il sera possible d’avoir deux coupons pour une visite au Centre d’histoire. «Avec l’achat du calendrier qui est au prix de 10$ et les deux entrées gratuites, l’investissement revient à 30$. Cela vaut grandement la peine pour se donner la chance de découvrir l’histoire de nos ancêtres d’ici», mentionne M. Gagnon.

Au cours de l’année 2018, l’équipe du Centre d’histoire offrira un projet d’exposition virtuelle intitulé: «Arvida, cité d’aluminium» dans le quartier Sainte-Thérèse. Les citoyens pourront parcourir les rues d’Arvida et découvrir l’histoire de la ville. Le vernissage se tiendra à la bibliothèque d’Arvida le 15 février à 17h.

Il est possible de se procurer le calendrier chez de nombreux dépositaires de la région.

Il est possible de se procurer le calendrier un peu partout dans la région.

À propos de Marie-Ève Trottier

Originaire d’Arvida au Saguenay, Marie-Ève est énormément attachée à ses racines. Ce n’est pas étonnant que dès son jeune âge, elle savait où elle voulait être, soit devant une caméra. On peut la définir comme étant une personne particulièrement travaillante, multitâche, et déterminée. Venir étudier en Art et technologie des médias dans le volet journalisme aura été de loin sa meilleure décision. Sa passion pour l’actualité ne date pas d’hier. N’essayez pas de lui apprendre une nouvelle qui vient de tomber, il est déjà trop tard. Artiste dans l’âme, elle a été comédienne durant cinq ans dans la fresque historique de la Fabuleuse Histoire d’un Royaume. Pas étonnant qu’elle soit une grande passionnée d’arts et que le cinéma commence à l’interpeller pour l’université.

À voir aussi

Cégep de Jonquière : lancement d’un jeu d’évasion virtuel

Un nouveau jeu d’évasion pour découvrir les programmes d’études dans un univers pré-apocalyptique nommé La …