lundi , 21 octobre 2019
Accueil / Sports & loisirs / Série Canada-Russie CIBC | Deux bleuets s’illustrent dans les maritimes
Série Canada-Russie CIBC

Deux bleuets s’illustrent dans les maritimes

Le gardien de but partant des Huskies de Rouyn-Noranda, Samuel Harvey, connaît un excellent début de saison. Natif d’Alma au Lac-Saint-Jean, le portier de 19 ans était l’un des deux gardiens de l’équipe de la Ligue junior majeur du Québec (LHJMQ) au cours de la série Canada-Russie grâces à ses belles performances.

 Les chiffres cumulés par Harvey ne mentent pas. En 18 matchs avec l’équipe abitibienne cette année, le cerbère a maintenu une moyenne de buts alloués de 2,10 ainsi qu’un pourcentage d’efficacité de .933.

Les performances du jeune homme de 6 pieds 2 pouces et 184 livres ont suffisamment impressionné l’entraîneur-chef d’Équipe Canada Junior, Dominic Ducharme, afin de mériter une place avec l’équipe d’étoiles de la LHJMQ à la série Canada-Russie qui avait lieu du 6 au 16 novembre dans les maritimes.

Ignoré lors des deux derniers repêchages de la LNH, le gardien jeannois était aux anges en apprenant la nouvelle. «Ça me montre qu’il va m’arriver de belles choses en travaillant», s’exclame celui dont l’objectif est d’être invité à un camp de la Ligue nationale à la fin de la présente campagne.

Un saguenéen à l’honneur

De son côté, le coéquipier de Harvey chez les Huskies, l’attaquant Rafaël Harvey-Pinard, fait également des flammèches depuis septembre. Le Saguenéen d’origine a déjà marqué 9 buts et récolté 9 passes, pour 18 points en autant de matchs.

Tout comme son gardien, le jeune homme de 18 ans fait partie de la délégation qui a affronté les meilleurs joueurs d’origine russe dans les maritimes cette semaine. L’attaquant de 5 pieds 9 pouces et 165 livres n’a pas encore été repêché dans la LNH, étant même ignoré lors de l’encan 2017.

Sa récolte de 23 points en 50 matchs de l’an dernier n’a pas suffit à impressionner les recruteurs de la ligue. «C’est sûr que c’est l’objectif en bout de ligne, mais je dois améliorer mon lancer et mon explosivité sur patins pour espérer percer la LNH», explique-t-il.

Toutefois, le hockeyeur semble être sur la bonne voie pour éclipser la marque qu’il a établie l’an passé, lui qui est à un seul but d’égaliser son record personnel dans la LHJMQ. «J’ai la chance de jouer avec de meilleurs joueurs cette année alors je veux en profiter au maximum», conclut le joueur de centre.

À propos de Vincent Desbiens

Originaire de la métropole cosmopolite de 1459 habitants qu’est Larouche, Vincent Desbiens est un jeune homme passionné par le sport, l’écriture et le journalisme. Il adore être sous les feux des projecteurs d’un studio télé, devant un micro à la radio ou dans l’action à couvrir quelconque événement sportif ou culturel. Il se sent bien lorsqu’il passe du bon temps entre amis à pratiquer le dek hockey, son sport préféré. En grand amateur de statistiques et de rumeurs de transaction, il se fait un (trop selon certains) malin plaisir à discuter d’informations sportives loufoques. Vincent s’est découvert une passion pour la communication au cours de son parcours au secondaire en Arts et métiers de la scène, en répétant les grimaces et les cabrioles absurdes devant les spectateurs massés dans l’auditorium de la polyvalente Jonquière. Seul l’avenir dira comment Vincent départagera ses passions pour en faire un métier, tout ce qu’il sait, c’est qu’il veut écrire pour informer ou pour faire rire.

À voir aussi

Soccer régional | Une nouvelle ligue de soccer à Alma

L’Association de soccer du Saguenay-Lac-Saint-Jean a décidé de créer une nouvelle ligue de soccer intérieur …