mercredi , 20 janvier 2021

Gaillards Natation | Un début de saison retardé

Malgré un retard dans la saison et une baisse des inscriptions en raison des travaux effectués à la piscine du Cégep de Jonquière, les Gaillards en natation participeront avec confiance à leur première compétition ce samedi 25 novembre à Victoriaville.

Les Gaillards sont représentés par quatre nageuses et un nageur cette année. Selon le responsable du sport étudiant, Steeve Dufour, l’équipe aurait pu être plus complète, mais le retard dans les rénovations a certainement nui aux inscriptions. «Nous avons décidé de garder le programme pour nous laisser une chance dans les prochaines années, explique M. Dufour.

L’entraîneur-chef, Jean-François Bédard, abonde dans ce sens, mais ajoute que la reconstruction est en marche.  «Cette année ce sont majoritairement des étudiants de première année et qui ont joint l’équipe et tous des anciens nageurs. Nous avons les éléments pour reconstruire sur une bonne base», raconte l’entraîneur-chef. Pour les années à venir, il y aura aussi des nageurs du Club de natation Jonquière qui seront admissibles aux compétitions collégiales et qui viendront rehausser le talent de la formation.

De plus en plus les équipes sont très compétitives sur le circuit collégial et les Gaillards natation ne font pas exception. L’entraîneur-chef a augmenté les critères de sélection cette année pour avoir une équipe assidue et qui pourra bien tirer son épingle du jeu.

La nageuse Maryka Tremblay s’entraîne seule à Charlevoix puisqu’elle étudie au Centre d’études collégiales en Charlevoix affilié au Cégep de Jonquière. Elle a connu une bonne saison l’année dernière et elle désire revenir en force. «C’est sûr que nous commençons la saison un peu en retard, mais j’ai des attentes un peu plus élevées que l’an passé. J’ai l’intention de bien commencer avec mon meilleur style de nage et donner le meilleur de moi-même», affirme-t-elle.

 

 

À propos de Simon Lévesque

Simon Lévesque adore discuter, mais aussi s’informer sur toutes sortes de sujets allant de l’histoire à l’actualité. Ce fervent amateur de sport est originaire de Kingsey Falls au Centre-du-Québec. Sa passion pour le sport lui vient de son père et de son grand-père tous deux grands amateurs de hockey et de baseball. Le boute-en-train rêvait de devenir professeur d’histoire avant de prendre plusieurs par surprise et quitter son patelin vers la « grande ville » de Saguenay. L’expérience devant un public a commencé au secondaire avec l’animation du gala méritas et de secondaire en spectacle là où il a fait pour la première fois la lecture d’un bulletin de nouvelles. Une chose est sûre, il sortira grandi de cette aventure qu’est ATM.

À voir aussi

Pêche blanche : vers une année record

La pêche blanche, qui était en déclin de popularité depuis quelques années au Saguenay-Lac-Saint-Jean, retrouve …