La vie étudiante bien au de-là de l’implication

La vie étudiante qui gravite autour du programme Art et technologie des médias (ATM) a toujours connu un bon rayonnement. Des projets parascolaires comme Sport en direct et La Cerise combinés aux activités organisées par le conseil ATM témoignent du dynamisme et de l’esprit créatif des atémiens.

En 2007, le projet étudiant Sport en direct a vu le jour sous l’initiative de Mathieu Bédard, pour effectuer la captation des parties des Gaillards. «Je voulais créer un projet qui rassemblerait la plupart des options du programme, en plus de vivre ma passion pour le sport, mais aussi permettre aux familles et aux admirateurs de suivre les Gaillards», raconte-t-il.

Sport en direct a pris de l’ampleur avec les années, puisqu’au départ les captations étaient radiodiffusées sur Internet et avec le temps il y a eu l’ajout du tricasteur pour permettre la webdiffusion des rencontres des Gaillards. Encore aujourd’hui, ce projet continue de présenter des parties de basket et de football grâce à la participation des étudiants.

Comme dit souvent la professeure de communication orale Marie-Josée Olsen et responsable de l’équipe de communication : «C’est un projet orchestré par les étudiants pour les étudiants et la force de Sport en Direct est d’offrir un cadre que la pédagogie ne sera jamais capable d’offrir. Ils n’ont rien à perdre avec les captations, le pire qui peut arriver c’est qu’ils apprennent de leurs erreurs».

Sur le Eeb

Le webmagazine La Cerise a quant à lui été créé en 2012. Il représente une autre bonne façon de s’impliquer tout en prenant de l’expérience dans les médias. Le magazine étudiant est surtout axé sur la couverture d’activités culturelle dans la région, comme l’événement mode, Panache et des spectacles. Les collaborateurs traitent également sur des sujets très variés touchant toutes les sphères de la société.

«On essaie que les gens de La Cerise soient comme une grande famille et puissent ensemble former une belle équipe. Le but du site est de rejoindre un public féminin de 16 à 24 ans, présentement on se dirige vers un virage unisexe», relate la directrice du contenu, Alison Giguère.

Le conseil ATM, qui existe depuis quelques années, est au cœur des décisions pour l’organisation d’activités tout à fait mémorables selon la plupart des étudiants. Avec le temps, plusieurs évènements mythiques se sont installées. Le tournoi de baseball à la fin septembre, les quilles, le jam un peu avant les vacances des Fêtes et bien plus encore marquent la mémoire les étudiants année après année.

Selon la présidente du conseil, Salomé Bengoufa-Maltais, la vie du programme serait totalement différente sans les activités. «Nous serions comme tous les autres cégeps, oui les gens ont une belle complicité, mais ce qui forge les amitiés et tous les souvenirs, c’est ce qui se passe autour d’ATM», explique-t-elle.

 

À propos de Simon Lévesque

Simon Lévesque adore discuter, mais aussi s’informer sur toutes sortes de sujets allant de l’histoire à l’actualité. Ce fervent amateur de sport est originaire de Kingsey Falls au Centre-du-Québec. Sa passion pour le sport lui vient de son père et de son grand-père tous deux grands amateurs de hockey et de baseball. Le boute-en-train rêvait de devenir professeur d’histoire avant de prendre plusieurs par surprise et quitter son patelin vers la « grande ville » de Saguenay. L’expérience devant un public a commencé au secondaire avec l’animation du gala méritas et de secondaire en spectacle là où il a fait pour la première fois la lecture d’un bulletin de nouvelles. Une chose est sûre, il sortira grandi de cette aventure qu’est ATM.

À voir aussi

ATM devient l’École supérieure en Art et technologie des médias

Grâce à un investissement de plus de cinq millions $ sur 10 ans du gouvernement du Québec, le Cégep …