Vente du 2212 Roussel | Pas d’impact pour les membres Desjardins

La vente de l’immeuble qui abrite les activités de la Caisse populaire Desjardins de Chicoutimi-Nord, sur la rue Roussel, n’aura aucun impact sur les services aux membres.

Les dirigeants ont récemment publié des annonces dans les journaux locaux pour trouver un acquéreur pour le bâtiment d‘une superficie de 12 000 pieds carrés qui est évalué à plus de 1,2 million $. «La Caisse veut se débarrasser de la gestion de la bâtisse pour se consacrer à 100 % aux membres», a mentionné en entrevue téléphonique le directeur des communications pour les Caisses Desjardins de la région, Patrice Vachon.

Celui-ci a indiqué que seuls les bureaux de la direction générale, qui sont présentement situés dans l’immeuble, seront transférés au centre de services Sainte-Geneviève.«On va garder les services de caissiers, de guichets, etc. Ce qui n’aura aucun impact sur les membres qui pourront vaquer à leurs occupations financières comme à l’habitude», a ajouté M. Vachon.

Le problème, selon ce dernier, est que le centre de services de la rue Roussel n’occupe qu’en partie le bâtiment.«Nous allons pouvoir garder nos locaux actuels tout en permettant à une entreprise locale de rentabiliser l’espace non occupé», a-t-il lancé.

La coopérative souhaite ainsi stimuler le secteur en priorisant certains types d’entreprises.«Nous allons privilégier les  entreprises qui ont un plan pour dynamiser le quartier sans concurrencer nos membres des environs», a lancé M. Vachon. Les acheteurs potentiels ont jusqu’au 1er mars à 16h pour soumettre leurs offres d’achat.

À propos de Antoine D'Amours

Lors des 3 dernières années, le jeune homme de 20 ans a acquis beaucoup d’expérience dans le domaine des communications si l’on considère son jeune âge, il a en effet travaillé comme journaliste et animateur en 2015 à la station de radio communautaire CFAI-FM à Edmundston au Nouveau-Brunswick pour ensuite se rapprocher de la maison et travailler dans sa ville natale (Rivière-du-Loup) au FM 107 en tant qu’animateur. Ce grand passionné de sports (plus précisément de baseball) et de musique espère un jour réaliser son rêve d’enfance et ainsi décrocher un boulot dans le domaine du journalisme sportif, si possible à la télé.

À voir aussi

ATM devient l’École supérieure en Art et technologie des médias

Grâce à un investissement de plus de cinq millions $ sur 10 ans du gouvernement du Québec, le Cégep …