Électricité | Factures plus salées en décembre

Les clients d’Hydro-Québec ont dû débourser entre 12 $ et 44 $ de plus lors du mois de décembre en raison des nombreuses périodes de froid. Hydro-Jonquière, pour sa part, a noté une hausse de la consommation entre 15 % et 20 % lors de ce même mois. 

Les Saguenéens n’ont pas échappé à la vague de froid qui a traversé le Québec au complet durant le temps des fêtes. Le directeur d’Hydro-Jonquière, Claude Bouchard, affirme qu’il y a eu des pointes de consommation élevées à quelques reprises dans le mois, sans être capable de donner de dates précises.

Du côté de la société d’État, le porte-parole Serge Tsoto affirme que les propriétaires de maison de taille moyenne ont payé en moyenne 39 $ de plus sur leur facture de décembre. «Pour les résidences plus petites, une augmentation d’environ 12 $ a été remarquée et pour celles plus grosses que la moyenne, la facture des abonnés a été de 44 $ plus chère», a-t-il ajouté.

L’augmentation a aussi été notée dans l’industrie du propane. Selon le directeur général de Solugaz à Chicoutimi, Stéphane Harvey, il y a eu une hausse de consommation moyenne de 8 % lors des mois de décembre et janvier. «La différence de coût ressemble à celle d’Hydro-Québec», a-t-il affirmé lorsque joint au téléphone.

Les chiffres ne sont pas encore disponibles chez Hydro-Québec pour le mois de janvier, mais une autre facture élevée est à prévoir. Sur les 31 jours de janvier, 20 journées ont affiché une température en dessous de -20oC, dont trois sous -30oC.

Conseils pour économiser 

M. Tsoto rappelle aux consommateurs quelques trucs qui pourraient les aider à économiser durant l’hiver. Selon Hydro-Québec, il est préférable de baisser la température du thermostat de deux ou trois degrés à l’heure du coucher ou en quittant son domicile. Il est aussi recommandé d’écourter le temps des douches afin d’utiliser moins d’eau chaude. Le chauffage représente 60 % de la consommation d’électricité et l’eau chaude en représente 20 %.

Le porte-parole rappelle aussi aux Québécois d’identifier les zones d’infiltration d’air froid dans leur domicile dans le but d’utiliser moins de chauffage. Hydro-Québec s’attend à d’autres périodes de grands froids dans les prochaines semaines de février.

À propos de Philippe L'Heureux

Philippe L’Heureux est un jeune homme de 21 ans provenant de la magnifique Île d’Orléans, près de Québec. Il en est à sa troisième et dernière année dans le programme de journalisme en ATM du Cégep de Jonquière. Philippe est détenteur d’un DEC en publicité et relations publiques du Collège Mérici, à Québec. Plusieurs personnes croient que Philippe étudie dans le bon domaine puisqu’il pourra utiliser à bon escient sa plus grande force : parler. De nombreux professeurs rencontrés tout au long de son parcours scolaire pourront témoigner de ce fait. Il ne rate pas une occasion pour tenter de faire rire le reste de la classe. Philippe est un amateur de course automobile et saute sur chaque occasion de pratiquer ce sport à la piste de karting de Château-Richer, avec sa famille ou des pilotes du circuit du Québec. Lorsqu’il ne regarde pas les courses de NASCAR ou d’IndyCar à la télévision, il est dans les estrades pour encourager ses pilotes favoris. Côté professionnel, Philippe adore toutes les formes de journalisme. Que ce soit la radio, l’écrit ou la télé, il s’adapte au type de média pour rapporter la nouvelle de façon juste. Il ne craint pas non plus de faire des entrevues en anglais, autant au Canada qu’aux États-Unis, lorsque nécessaire, afin d’informer le reste de la population de la planète.

À voir aussi

Franc succès pour l’ouverture de la pêche aux poissons de fond

C’est officiel, la saison de pêche aux poissons de fond peut enfin débuter ! Tant …