lundi , 28 septembre 2020
Accueil / Sports & loisirs / Kite sur neige | La Baie accueille la Coupe du Québec
Kite sur neige

La Baie accueille la Coupe du Québec

L’arrondissement de La Baie recevra la seule étape de kite sur neige de la saison de la Coupe du Québec les 24 et 25 février. L’un des organisateurs, Benoît Tremblay, croit que l’édition 2018 sera excellente, lui qui organise des événements du genre depuis une trentaine d’années.

 

Le Championnat québécois de Kite sur neige existe depuis déjà une dizaine d’années, mais pour une rare fois, une ville seulement recevra la compétition. Le propriétaire de Concept Air et membre du conseil d’administration de Zone Turbulence, Benoît Tremblay, raconte que c’est un concours de circonstances si cette saison il n’y a qu’une seule étape de la Coupe du Québec.

 

«Les deux autres villes qui devaient accueillir les compétitions ont eu quelques petits problèmes ce qui fait qu’elles ont dû se retirer. L’une d’entre elles n’avait pas les moyens nécessaires pour organiser l’événement et l’autre a dû déclarer forfait par manque de personnel pour préparer l’édition 2018», a expliqué M. Tremblay.

 

La fin de semaine de compétition se déroulera en trois sections. Il y aura de la démonstration de kite sur neige, de l’initiation à ce sport et des courses le dimanche de 9 h à 16 h. Tout dépendant de la température, le nombre de participants peut varier entre 25 et 50, selon le propriétaire de Concept Air. Pour les curieux qui viennent regarder cette activité extérieure qui gagne en popularité, c’est aussi la température qui jouera sur le nombre de personnes présentes.

 

«Les températures plus froides et venteuses font de très belles conditions pour les courses, cependant la population ne sera pas présente. Dans le cas contraire, il y aura beaucoup de gens qui viendront voir la compétition, mais s’il n’y a pas ou peu de vent les courses seront annulées», a raconté M. Tremblay.

 

Le kite sur neige est une expérience exaltante, car les compétiteurs peuvent atteindre des pointes allant jusqu’à 90 km/h. Le trajet effectué par ces amateurs de sport extrême est d’une longueur totale de six kilomètres avec deux boucles de trois kilomètres à parcourir. «Il est impressionnant de voir les habiletés des participants avec leur planche et des cordes de près de 30 mètres attachés à leur parachute», illustre Benoit Tremblay.

À propos de Simon Lévesque

Simon Lévesque adore discuter, mais aussi s’informer sur toutes sortes de sujets allant de l’histoire à l’actualité. Ce fervent amateur de sport est originaire de Kingsey Falls au Centre-du-Québec. Sa passion pour le sport lui vient de son père et de son grand-père tous deux grands amateurs de hockey et de baseball. Le boute-en-train rêvait de devenir professeur d’histoire avant de prendre plusieurs par surprise et quitter son patelin vers la « grande ville » de Saguenay. L’expérience devant un public a commencé au secondaire avec l’animation du gala méritas et de secondaire en spectacle là où il a fait pour la première fois la lecture d’un bulletin de nouvelles. Une chose est sûre, il sortira grandi de cette aventure qu’est ATM.

À voir aussi

Dernier coup de pédale pour les Gazelles

  Le club de vélo Les Gazelles de Laterrière a roulé pour une dernière année …