lundi , 21 octobre 2019
Accueil / Arts & culture / Frida Khalo correspondance | Découvrir une femme d’exception

Frida Khalo correspondance | Découvrir une femme d’exception

De l’émotion, des confessions, du cœur, un hommage vibrant à une grande figure artistique. Voilà ce que réserve le spectacle conçu et mis en scène par Sophie Faucher, Frida Kahlo correspondance, qui sera présenté à la salle Pierrette-Gaudreault le 10 mars.

Dans ce spectacle aux allures de fiesta, l’actrice Sophie Faucher s’immerge dans l’univers poétique, musical et littéraire d’une icône de la peinture mexicaine: Frida Kahlo.

Entourée de mariachis Figueroa, la comédienne offre un regard intimiste sur la vie de la peintre en mettant à l’avant ses écrits plutôt que ses tableaux. «Lorsque j’ai lu son journal intime, ç’a été presque un choc pour moi. J’ai découvert le pouvoir et la beauté des images à travers les mots», confie Mme Faucher en entrevue téléphonique.

Contrairement à ses peintures, les lettres de Khalo l’artiste n’étaient pas destinées au grand public. Cette facette permet donc une proximité avec l’existence courte, mais certainement pas banale de cette femme inspirante.

Frida Kahlo correspondance propose une mise en scène simple, mais rehaussée par l’interprétation vivante et honnête de l’artiste qui se métamorphose et évolue au fil des minutes.

«C’est la découverte d’une amoureuse intense. D’une femme remplie de paradoxes avec qui on rit, on pleure. D’une âme vulnérable qui détient pourtant une grande force de caractère. Le tout équilibré par l’antithèse des lettres douloureuses versus la musique festive», confie Mme Faucher.

Des retrouvailles attendues

C’est loin d’être la première rencontre entre Sophie Faucher et Frida Kahlo. En fait, il s’agit d’une relation de plus de 25 ans, d’une histoire d’amour, d’une admiration.

Au début des années 2000, après avoir écrit et joué une pièce de théâtre consacrée à Frida Kahlo et mise en scène par Robert Lepage, Sophie Faucher a répondu à l’appel du Musée national des beaux-arts du Québec en créant un nouveau spectacle.

Aujourd’hui, avec cette pièce de théâtre en tournée à travers le Québec, la créatrice avoue s’être «offert un très beau rôle», même s’il peut s’avérer exigeant de performer seule sur une scène. «J’aime me plonger dans ses mots et je ne m’en lasserai jamais», confie-t-elle.

À travers cette représentation, Mme Faucher souhaite présenter toute la force et l’audace découlant d’une simple dame. «En 2018, quand on regarde nos politiciens par exemple, on ne retrouve plus de grandes sources d’inspiration et de courage. C’est pourquoi je veux faire connaître Frida Kahlo.»

Retransmettre cette fougue

Sophie Faucher a également produit deux livres pour enfants, Frida, c’est moi (2016) et Moi, c’est Frida Kahlo (2017). «Je trouvais important de laisser une trace pour les enfants, pour qu’ils la découvrent à leur tour. J’ai d’ailleurs vu de jeunes filles déguisées en Frida Kahlo pour l’Halloween parce qu’elles avaient lu mes livres. J’étais touchée, émue et fière d’avoir sut partager ma fascination pour cette femme de courage», conclut Sophie Faucher.

À propos de Claudia Simard

Lorsque Claudia n’a pas la tête prise par les questions philosophiques, elle a les yeux rivés sur les documentaires et les articles scientifiques. Passionnée de science et de politique, cette Mirabelloise de 19 ans rêve de changer le monde en dénonçant les injustices en donnant une voix aux minorités incomprises. Sur un ton plus léger, la partie pétillante de Claudia tente sans cesse de faire rire tous et chacun tant par l’improvisation que l’animation. Après trois ans d’analyse à Sport en Direct, deux ans d’écriture dans le journal étudiant et un déménagement à 5h de chez soi pour le fameux programme en ATM, Claudia est toujours ambigüe face à son avenir. Toutefois, elle est confiante de trouver le domaine qui lui permettra de s’enrichir intellectuellement tout en aidant les autres.

À voir aussi

L’heure du conte | Apprendre une langue par la lecture

Bien établie dans les bibliothèques de Saguenay, l’heure du conte propose maintenant un projet d’apprentissage …