dimanche , 17 janvier 2021

Le droit plus accessible avec Internet

Avec une tonne de jurisprudence disponible en quelques clics, des explications juridiques pédagogiques et des documents préparatoires au procès, jamais le droit n’a été aussi accessible aux simples citoyens.

Pour faire face à ce phénomène croissant des individus qui choisissent de se représenter seuls devant les tribunaux, la Fondation du Barreau a débuté en 2009 une série de fascicules intitulées «Seul devant la cour», afin de démystifier le fonctionnement du système de justice.

Accompagné de nombreux avertissements et rappels, l’objectif du document est davantage de s’assurer que le citoyen-plaideur respecte les étapes du procès que de lui permettre de bien préparer sa plaidoirie.

Chaque dossier débute en mettant en garde le lecteur que le document ne «constitue pas un opinion ou un avis juridique», et ce, malgré la participation de cinq avocats à son écriture.

Plusieurs sites gouvernementaux hébergent également de la jurisprudence. Le site Éducaloi, perçu comme une référence par de nombreux avocats, prépare des dossiers complets avec des vidéos pour expliquer certaines subtilités juridiques.

Des groupes de la société civile ont également partagé certaines informations, souvent à des fins politiques. Aux lendemains du printemps érable, la Coalition des Luttes Anti-Capitalistes (CLAC) avait mis sur pied un comité d’auto-défense juridique pour aider les manifestants à contester leurs infractions.

 

 

 

 

 

À propos de Mickael Lambert

Mickael Henri Lambert est né à Orford dans la magnifique région des Cantons de l’Est en 1997. Passionné de culture –tant locale qu’étrangère- ainsi que de politique, il a complété le Programme d’éducation internationale au niveau secondaire en 2015. Mickael a eu la chance de prendre part à deux simulations à l’Assemblée générale des Nations Unies en plus de participer au Conseil municipal jeunesse de la Ville de Sherbrooke. Il a également travaillé plusieurs années dans le milieu agroalimentaire ainsi que dans l’économie sociale. Il garde de ces expériences un goût prononcé pour la gastronomie et un grand respect pour l’agriculture de chez nous. M Lambert espère pouvoir travailler à la radio ou à l’écrit, en touchant toutes les sphères de l’information, avec une préférence avouée pour l’actualité internationale.

À voir aussi

Cégep de Jonquière : lancement d’un jeu d’évasion virtuel

Un nouveau jeu d’évasion pour découvrir les programmes d’études dans un univers pré-apocalyptique nommé La …