173 millions $ pour le réseau routier régional

 Plus de 173 millions $ seront investis par le gouvernement du Québec dans le réseau routier régional pour la période de 2018 à 2020, ce qui constitue une diminution de 18% par rapport à l’an dernier. La ministre déléguée aux Transports, Véronyque Tremblay, et le député de Dubuc, Serge Simard, en ont fait l’annonce lundi au garage municipal de Saint-Ambroise.

Au total, 167 chantiers seront en œuvre dans les deux prochaines années sur les routes du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il y a des projets aux quatre coins de la région. Les plus importants sont la continuation de la voie de contournement du secteur Isle-Maligne à Alma ainsi que des travaux d’asphaltage sur une distance de 22 kilomètres sur l’autoroute de l’aluminium et sur la route 170 entre Jonquière et Larouche. Les chantiers qui auront lieu d’ici 2020 permettront la création ou le maintien de 1080 emplois.

En comparaison avec la programmation d’investissement routier régional de l’an dernier, le montant global a subi une baisse de 18 %. «Il y aura moins de travaux majeurs cette année, cependant il aura 20% plus de chantiers», a expliqué la ministre Véronyque Tremblay au sujet de la baisse du budget. Des projets de plus grande envergure devraient être annoncés dans les prochaines années dans la région.

Véronyque Tremblay en était à sa première conférence de presse à titre de ministre dans son village natal de Saint-Ambroise. Ses parents étaient d’ailleurs sur place, ce qui a ému la déléguée aux Transports qui a versé quelques larmes avant de commencer son point de presse.

Des projets ont également été annoncés sur la route d’Obedjiwan afin de permettre d’améliorer la route et le lien économique avec le Lac-Saint-Jean.

Pont Dubuc

Aucune entrave n’est prévue cet été sur le pont Dubuc de Saguenay mais les travaux devraient revenir en force dans les prochaines années.

Autoroute de l’aluminium

Le député de Dubuc et adjoint parlementaire du premier ministre pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Serge Simard, a répété son souhait de voir un jour le parachèvement de l’autoroute de l’aluminium d’Alma jusqu’à La Baie. Pour un nouveau prolongement dans le secteur de Grande-Anse, il en couterait entre 120 et 160 millions $ pour un tronçon de 6,9 kilomètres, a avancé prudemment le député. Du côté d’Alma, le projet est évalué à environ 100 millions $. Aucune annonce n’a été faite à ce sujet.

À propos de Emmanuel Renaud

Emmanuel Renaud est un jeune homme de 19 ans originaire de la magnifique municipalité jeannoise de L’Ascension-de-Notre-Seigneur. Surnommé «Manu» depuis sa tendre enfance, il est passionné de politique et de sport. Emmanuel aime bien suivre l’actualité, surtout quand elle est traitée avec humour par Jean-René Dufort, ou Infoman pour les fanatiques de superhéros. Joueur de quilles dans ses temps libres, l’Ascensionnais s’exerce souvent dans le salon de quilles familial afin de peaufiner les détails de son jeu. Blagueur naturel, il est capable d’être sérieux quand c’est le temps. En voie de compléter son parcours collégial, il souhaite continuer sa route à l’université.

À voir aussi

ATM devient l’École supérieure en Art et technologie des médias

Grâce à un investissement de plus de cinq millions $ sur 10 ans du gouvernement du Québec, le Cégep …