dimanche , 18 avril 2021

Vote aux élections provinciales | Pierre Reid veut sensibiliser les jeunes

Avec le taux de participation qui ne cesse de diminuer chez les jeunes, le Directeur général des élections (DGEQ) Pierre Reid se donne comme mission de les sensibiliser à l’importance d’exercer leur droit de vote.

 Lors des dernières élections provinciales de 2014, seulement 55 % des 18-39 ans ont voté. Ce résultat inquiète Pierre Reid, puisque cette tranche d’âge de la population québécoise composera le tiers des électeurs lors des prochaines élections en octobre, ce qui représente plus de deux millions de personnes.

M.Reid était de passage au Cercle de presse du Saguenay mercredi matin. Il a expliqué qu’il fait le tour des établissements scolaires du Québec pour sensibiliser et informer les jeunes à l’importance des élections. Il croit qu’il serait essentiel d’avoir des cours au primaire et au secondaire pour que les jeunes prennent conscience des nombreux enjeux politiques.

Les prochaines élections provinciales auront lieu le 1er octobre et plus de 350 000 jeunes auront la chance d’exercer leur devoir de citoyen pour la première fois. «Ce vote chez les gens est le plus important. On a vu dans le passé que lorsque les gens votent lors de leur première occasion, ils gardent cette habitude. C’est donc primordial de faire en sorte que ces 350 000 jeunes votent en octobre prochain», a-t-il mentionné.

Afin d’augmenter le taux de participation aux élections, quelques scénarios sont envisagés comme le fait de pouvoir voter par Internet. C’est un projet qui fait grandement parler chez les membres de la Commission de la représentation électorale du Québec. «On doit poser la question à la de la population c’est certain. Le problème, c’est que plusieurs risques peuvent se produire avec cette méthode. Cependant, il serait bien pour les gens qui sont à l’extérieur du Québec lors des élections d’avoir cette option», a-t-il indiqué.

À propos de Simon Meloche

Originaire de Varennes situé sur la Rive-Sud de Montréal, Simon Meloche a quitté son nid familial pour s’installer à Jonquière avec un seul but en tête : travailler dans le monde du sport. Dès sa tendre enfance, Simon adorait décrire les matchs de hockey de son frère plus vieux et des Canadiens de Montréal. Âgé de 19 ans, le Varennois a joué au hockey dès le tout début de sa jeunesse à la position de gardien de but. Son côté compétitif développé durant son passage dans le hockey est toujours très présent chez lui. Il paraît timide à première vue, mais les gens se rendent rapidement compte de sa personnalité colorée et comique, lui qui adore faire rire son entourage. Après ATM, Simon tentera de réaliser son rêve qui est de percer dans le milieu sportif, mais une chose est certaine, c’est qu’il quittera Jonquière avec des milliers de bons souvenirs en tête et des rencontres inoubliables.

À voir aussi

Réunion

Tout simplement merci!

C’est avec le cœur gros, mais rempli de fierté et de sérénité que nous vous présentons aujourd’hui …