Tournée Ultimate Football | Deux Alouettes initient les jeunes au football

Le passage dans la région des joueurs des Alouettes de Montréal, Patrick Lavoie et Seydou Junior Haidara a fait bien des heureux jeudi matin. Ils étaient de passage à l’école primaire des Jolis-Prés pour faire bouger les élèves dans le cadre de la première Tournée Ultimate Football québécoise de l’organisation.

Soixante-dix jeunes divisés en trois groupes avaient été conviés au gymnase de l’établissement scolaire pour participer à une initiation au football dirigée par les deux joueurs professionnels. Chaque groupe était divisé en quatre équipes qui devaient s’affronter lors d’un minitournoi d’ultimate-football.

«Les jeunes ont beaucoup de plaisir et c’est pour ça qu’on est ici, pour les faire bouger et s’amuser», a affirmé le receveur de passe, Seydou Haidara. Les élèves ont pu jouer sans contact et sans trop de règlements pendant environ une heure.

«On voulait leur donner la chance d’avoir du plaisir sans avoir à comprendre la longue liste de règlements du football, a expliqué le centre-arrière Patrick Lavoie. Le but aujourd’hui c’est vraiment de les intéresser au sport en général en pratiquant les passes avec un ballon de football, les couvertures et les attrapés. »

De son côté Haidara a un attachement particulier envers l’initiation au football à un jeune âge. «C’est le programme du minicamp des Alouettes qui m’a donné envie de jouer au football en sixième année du primaire. C’est vraiment une belle opportunité de venir à mon tour attirer les jeunes vers le sport que j’affectionne,» a confié celui qui en sera à sa troisième saison à Montréal.

À la fin de la séance d’initiation, chaque jeune a reçu un ballon de football et des cartes à l’effigie de Lavoie et Haidara que les numéros 80 et 81 ont pris le temps d’autographier. En plus de ces souvenirs, les participants ont tous été invités à un match préparatoire en compagnie d’un parent le 9 juin prochain.

Pour l’occasion, les Montréalais affronteront les Tiger-Cats de Hamilton au stade Mémorial Percival-Molson.

À propos de Vincent Desbiens

Originaire de la métropole cosmopolite de 1459 habitants qu’est Larouche, Vincent Desbiens est un jeune homme passionné par le sport, l’écriture et le journalisme. Il adore être sous les feux des projecteurs d’un studio télé, devant un micro à la radio ou dans l’action à couvrir quelconque événement sportif ou culturel. Il se sent bien lorsqu’il passe du bon temps entre amis à pratiquer le dek hockey, son sport préféré. En grand amateur de statistiques et de rumeurs de transaction, il se fait un (trop selon certains) malin plaisir à discuter d’informations sportives loufoques. Vincent s’est découvert une passion pour la communication au cours de son parcours au secondaire en Arts et métiers de la scène, en répétant les grimaces et les cabrioles absurdes devant les spectateurs massés dans l’auditorium de la polyvalente Jonquière. Seul l’avenir dira comment Vincent départagera ses passions pour en faire un métier, tout ce qu’il sait, c’est qu’il veut écrire pour informer ou pour faire rire.

À voir aussi

Pêche blanche : vers une année record

La pêche blanche, qui était en déclin de popularité depuis quelques années au Saguenay-Lac-Saint-Jean, retrouve …