mercredi , 19 juin 2019
Accueil / Sports & loisirs / Les Voyageurs veulent rebondir

Les Voyageurs veulent rebondir

SAGUENAY | Après avoir connu une saison remplie de hauts et de bas l’an dernier, les Voyageurs de Saguenay croient qu’ils auront les outils nécessaires afin de faire un bon bout de chemin cette année.

La dernière campagne des Voyageurs Junior Élite s’est conclue sur note négative alors que l’équipe a terminé au tout dernier rang de la division Financière Sun Life avec une fiche de 16 gains et de 27 revers.

«Je pense qu’on a eu une fiche un peu trompeuse l’an dernier. On est dans une division qui est très forte, donc on joue plus souvent contre les meilleures équipes du circuit, a expliqué l’entraîneur-chef de la formation, Martin Pouliot. Selon moi, on aurait été capable d’avoir une fiche positive si on avait eu un calendrier balancé.»

La fiche négative de l’équipe n’a pas eu un effet positif sur le moral de ses troupiers. Acquis des Diamants de Québec à la date limite des transactions, le joueur de troisième but Marc-Antoine Tremblay croit que les insuccès des Voyageurs ont fait en sorte que les joueurs avaient perdu le désir de gagner.

«Quand je suis arrivé dans l’équipe, tout le monde était fâché de perdre. On avait tout ce qu’il fallait pour aller chercher les victoires, mais on dirait qu’on ne poussait pas tous dans la même direction», a-t-il laissé entendre.

Un effectif plus expérimenté

Lors des deux dernières années, les Voyageurs détenaient seulement deux joueurs de 21 ans dans leurs rangs, l’âge limite pour évoluer dans la ligue Junior Élite. Cette saison, ce sera le contraire alors que le pilote de l’équipe aura la chance de miser sur pas moins de cinq vétérans qui ont disputé plusieurs rencontres dans le circuit Brulotte.

«À l’opposé des années précédentes, on se retrouve avec des joueurs qui détiennent de l’expérience et cela fait en sorte qu’on entrevoit la prochaine saison avec beaucoup plus d’optimisme», a lancé le pilote des Voyageurs avant de lancer des fleurs à son homme à tout faire, Yan-Éric Tremblay qui en sera à une dernière saison au Saguenay.

«C’est sans aucun doute l’un des meilleurs joueurs de la ligue. On peut se permettre de le placer n’importe où sur le terrain. Je n’hésite pas à l’employer dans n’importe quelle situation. Il peut lancer, frapper, il peut tout faire», lance Pouliot qui est très fier de pouvoir l’avoir de nouveau dans ses rangs.

À propos de Anthony Toupin

Grand amateur de sport depuis qu’il est tout jeune, Anthony étudie en Art et technologie des médias dans le but de devenir journaliste sportif. Natif de Champlain, un village situé tout près de Trois-Rivières, il a commencé à travailler dans le domaine des médias dès l’âge de 15 ans alors qu’il s’occupait des médias sociaux et du site web des Cataractes de Shawinigan. Cette expérience lui a ensuite donné la chance de devenir pigiste attitré à la couverture des Saguenéens de Chicoutimi pour le Journal de Québec. Grâce à ce nouveau défi, il a eu la chance de couvrir plusieurs événements, dont des compétitions de curling et de cyclisme. Son plus grand rêve serait d'être journaliste sportif dans la Ligue nationale de hockey.

À voir aussi

Les Sags l’emportent en prolongation

Les Saguenéens de Chicoutimi (28-20-7) sont venus à bout des Remparts de Québec (22-21-11), par …