mardi , 19 février 2019
Accueil / Sports & loisirs / Année de rédemption pour les Marquis

Année de rédemption pour les Marquis

Les Marquis de Jonquière sont à l’aube du début de la saison qui marquera un changement d’identité au sein de l’équipe. Ils opteront davantage sur la rapidité que sur la robustesse pour tenter de venger leur défaite en demi-finale de la coupe Vertdure lors de la dernière campagne.

Les Marquis, qui disputeront leur premier match préparatoire contre le Cool FM de Saint-Georges le 28 septembre au Palais des sports, ont procédé à plusieurs changements majeurs au cours de la saison morte. Ils ont échangé leur capitaine Hugo Carpentier ainsi que le vétéran défenseur Jonathan Paiement. En retour, ils accueillent Mathieu Brisebois, Jean-Sébastien Bérubé ainsi que le premier choix du dernier repêchage qui est devenu Jonathan Diaby.

Si l’entraîneur-chef de la formation, Benoit Gratton, se dit déçu de la perte de ses deux vétérans, il est heureux de l’arrivée des nouveaux joueurs. «Cette année on veut être une équipe beaucoup plus rapide, on pense qu’avec cet échange on peut y parvenir», affirme-t-il

Outre cet échange, la troupe de Gratton a signé l’attaquant Danick Paquette, qui a été un choix de troisième ronde par les Thrashers d’Atlanta en 2008. Cette addition en sera une de taille selon l’entraîneur. «Paquette est le genre de joueur qu’on veut dans notre équipe, il peut facilement jouer dans nos deux premiers trios, en plus d’avoir une présence physique sur la patinoire.» Paquette vient de conclure une saison de 30 points en plus d’avoir accumulé 196 minutes de pénalités.

Si une stabilité perdure devant le filet avec le retour du cerbère Cédric Desjardins, la défense aura quant à elle un nouveau visage durant la prochaine campagne. Mathieu Brisebois, Jason Bell et Jonathan Diaby en seront à leurs premiers coups de patin dans le circuit. Le défenseur Danick Malouin, qui sera de retour pour une troisième saison consécutive, voit d’un bon œil l’arrivée des nouveaux défenseurs. «Je pense qu’on va être extrêmement rapide et je vais aider les nouveaux à s’adapter», s’engage-t-il.

 

À propos de Cédric Ouellet

Originaire de la municipalité de Blainville située sur la Rive-Nord de Montréal, Cédric Ouellet est un jeune âgé de 19 ans passionné de sport et mordu de statistiques sportives. Que ce soit le hockey, le golf, le soccer ou encore le tennis, il est toujours partant pour en discuter ou encore bien à le pratiquer. Outre le sport, il s’intéresse également à la politique et au journalisme d’enquête. Après son passage à l’école secondaire Saint-Gabriel où il a passé ses cinq années en sport-études option hockey, Cédric n’a pas hésité une seconde avant de se lancer le défi de venir étudier à plus de 475 km du domicile familial. C’est avec l’envie d’en apprendre davantage sur le métier de journaliste qu’il a choisi d’étudier au Cégep de Jonquière. Encore indécis pour le moment entre le journalisme écrit ou la télévision, il espère grandement réussir à percer dans le domaine des communications et qui sait un jour peut-être, couvrir une partie des Canadiens de Montréal ou bien une élection provinciale.

À voir aussi

Arbitre dans la LHJMQ | Jean-Sébastien Cloutier fait sa marque

Jean-Sébastien Cloutier a fait ce que personne n’a été capable de faire dans les 14 …