Le sport électronique fait son apparition chez les Gaillards

 

Les Gaillards du Cégep de Jonquière ajoutent une nouvelle corde à leur arc: le sport électronique. Composée de 25 joueurs, l’équipe s’est inscrite à la Ligue Cyber espoirs (LCE) de la Fédération québécoise de sports électroniques.

À la suite du camp de recrutement tenu le 8 septembre dernier, cinq groupes ont été formés : deux d’Overwatch et trois de League of Legends. «Il y a des jeunes qui ne s’associent à aucun sport au cégep, mais qui sont des geeks. Notre équipe compte autant sur des gamers que sur des sportifs», explique l’entraîneur du groupe A de League of Legends, Victor Guérin. Parmi les membres de l’équipe, il y a deux filles, trois joueurs de soccer et un d’une équipe de hockey.

Nombreuses démarches

À l’automne 2016, l’enseignant en informatique, Vincent Morin, et les étudiants Victor Guérin et Benjamin Lamontagne, ont fait part de leur projet aux responsables des sports du Cégep. Ces derniers étaient alors «fermés à l’idée» souligne Victor Guérin, finissant en informatique. Le trio s’est alors tourné vers les responsables de la vie étudiante. «Ils ont été emballés par le projet. Le directeur des affaires étudiantes et communautaires du Cégep, Dave McMullen, a rapidement fait avancer nos démarches ». Ce dernier a vu l’intérêt qu’engendrerait une équipe de sport électronique au sein de l’équipe des Gaillards. En janvier dernier, un projet type a vu le jour, permettant aux étudiants intéressés par les sports électroniques de montrer leur talent deux fois par semaine. Les joueurs se sont d’ailleurs rendus au tournoi intercollégial SmashBros Fastfall 2.0 au Cégep du Vieux-Montréal en mars.

Sport nébuleux

Dans le passé, la Fédération québécoise de sports électroniques (FQSE) a tenté sans succès de faire reconnaître ce sport par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Questionné sur le possible ajout du sport électronique au sein du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), le président-directeur général affirme que «la RSEQ n’est pas fermée à l’idée d’avoir une branche de sport électronique». Cependant, Gustave Roel souligne que «la FQSE est déjà bien en place et qu’aucune demande n’a été formulée par les collèges à cet effet ».

Compétition olympique

Rappelons qu’une étape importante a été franchie dans le monde du sport électronique lors des Jeux olympiques de Pyeongchang. Ce sport y était présenté en démonstration pour la première fois. En septembre 2017, pas moins de 57 millions d’adeptes ont visionné la finale du Championnat du monde de League of Legends. À titre comparatif, la 52e finale du Super Bowl entre les Eagles de Philadelphie et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre a attiré 103, 4 millions de téléspectateurs (CBS news).

À propos de Guillaume Pelletier

Alors que les jeunes de son âge écoutaient Télétoon et lisaient Geronimo Stilton, Guillaume préférait regarder Le Téléjournal et feuilleter le journal. Passionné par le hockey et la politique, il a eu la piqûre pour le journalisme lors d’un stage d’un jour au Courrier du Sud en 2013. Ayant un très bon sens de l’observation, ce Brossardois d’origine a toujours aimé connaître le pourquoi et le comment des choses. Plus récemment, il a travaillé comme journaliste aux communications étudiantes universitaires de Chicoutimi pour la période estivale. N’essayez surtout pas de lui apprendre une nouvelle toute chaude, il la connaît probablement déjà, lui qui est branché sur l’actualité au quotidien.

À voir aussi

Les Sags transigent à la date limite

À la date limite des transactions lundi, les Saguenéens se sont affichés comme acheteur alors …