Participation de Josée Néron au Grand défi Pierre Lavoie | Trois écoles se partagent 9 650 $

Les jeunes de l’école primaire Marguerite-Belley étaient très heureux de rencontrer la mairesse de Saguenay, Josée Néron. Photo : Marc-William Gagné

Grâce à sa participation à la 10e édition du Grand défi Pierre Lavoie, la mairesse de Saguenay, Josée Néron, a récolté un montant de 9 650 $. Elle a remis, lundi après-midi, un premier chèque de 3 215 $ à l’école Marguerite-Belley de Jonquière. Elle fera de même pour les écoles Médéric-Gravel de La Baie ainsi que pour les écoles Saint-Cœur-de-Marie (préscolaire et 1er cycle) et Saint-Antoine (2e et 3e cycles) de Chicoutimi.

 La somme totale sera répartie à parts égales entre ces trois écoles, afin de promouvoir les saines habitudes de vie. «C’est important de contribuer à améliorer les infrastructures comme les gymnases et d’investir dans les équipements sportifs», a mentionné la mairesse.

Cet argent provient de la vente de chandails promotionnels du Grand défi.

Pour l’école Marguerite-Belley, cet investissement permettra, notamment, de rénover la cour de l’école. «J’étais vraiment heureuse de venir annoncer aux 280 enfants de l’école que j’avais une somme de 3 215 $ à leur remettre aujourd’hui», a confié Mme Néron.

Cette dernière entend contribuer au sein de l’organisation du Grand défi l’an prochain. «C’est une activité qui est importante et qu’on doit soutenir. Je ne sais pas si je vais œuvrer en tant que bénévole, mais c’est sûr que je vais être quelque part dans l’organisation», a-t-elle souligné.

À propos de Marc-William Gagné

Marc-William ne s’empêche pas de voir le monde en grand. Ce jeune homme de 19 ans aspire à voyager à travers le monde, voire à devenir un animateur vedette de télévision. Marc-William n’arrête jamais. L’été, il est préposé au Musée de la Petite Maison Blanche. Avec sa vitalité, il ne se rate pas l’occasion de s’attirer la sympathie des touristes. En plus du travail, il aime bien sortir au cinéma voir un bon film de comédie ou flamber son argent dans une séance de magasinage. Après ses études collégiales en journalisme, Marc-William désire continuer son parcours universitaire en communication télévisuelle.

À voir aussi

ATM devient l’École supérieure en Art et technologie des médias

Grâce à un investissement de plus de cinq millions $ sur 10 ans du gouvernement du Québec, le Cégep …