Accueil / Actualités / Cohabitation entre piétons et automobilistes | Une campagne de sensibilisation est lancée
Cohabitation entre piétons et automobilistes

Une campagne de sensibilisation est lancée

Le conseiller municipal de Jonquière, Kevin Armstrong, le porte-parole du Service de police de Saguenay, Bruno Cormier et la conseillère régionale en sécurité routière pour la Société de l’assurance automobile du Québec, Julie Gagnon ont présenté les détails de la campagne qui se déroulera sous le thème «Au passage, pensez-y».

La première campagne de sensibilisation pour les piétons et automobilistes de la région aura lieu jusqu’au 31 octobre. Le Service de police de la Ville de Saguenay et la Société de l’assurance automobile du Québec se sont unis pour le mois des piétons.

«Malheureusement, on appelle le mois d’octobre le mois des piétons parce que c’est souvent au mois d’octobre que les accidents surviennent et que ceux-ci sont blessés. C’est entre autres causé par la baisse de luminosité de l’automne», soutient la conseillère régionale en sécurité routière pour la Société de l’assurance automobile du Québec, Julie Gagnon.

Au niveau provincial, les accidents piétonniers ont augmenté de 25 % depuis cinq ans, une statistique troublante pour Mme Gagnon. «Vingt-cinq pour cent c’est énorme et ça nous prouve qu’il y a encore de l’éducation à faire en ce qui a trait à la relation automobilistes/piétons au Québec.»

Pour le bilan des accidents piétonniers de 2018, le Saguenay compte 23 accidents légers alors que l’an passé le Service de police en a comptabilisé 23.

«L’année n’est pas encore terminée, mais on espère que le chiffre restera moins important que celui de l’année passée», affirme le porte-parole du Service de police de Saguenay, Bruno Cormier.

Guillaume Leclair, qui a vécu un lourd accident piétonnier il y a 11 ans, était présent à la conférence de presse. Il a d’ailleurs raconté son histoire pour montrer l’importance d’être vigilant, autant pour les conducteurs que pour les piétons.

«Après, il a fallu que je me fasse de nouveaux rêves, tout ce que j’avais avant est perdu», a-t-il confié, émotif.

L’initiative Plan d’action favorisant l’intégration des personnes handicapées (PAIPH) a mené à ce projet de sensibilisation et a donné l’idée de cette campagne au Service de police.

En plus des affiches et des dépliants remis à la population, un kiosque d’une traverse piétonnière grandeur nature se déplacera avec les policiers dans la ville de Saguenay. C’est la première fois au Québec que cette technique de sensibilisation est utilisée.

Les policiers se rendront toute la semaine dans plusieurs écoles de la ville, mais aussi à Place du Royaume afin d’atteindre le plus de personnes possible. Les policiers poursuivront la sensibilisation après le mois d’octobre pour s’assurer du maintien d’une bonne relation entre les automobilistes et les piétons.

À propos de Geneviève Marceau

Montréalaise d’origine, Geneviève a toujours été bercée par la musique des nombreux festivals et le rythme des tambours du Mont-Royal. Après avoir étudié à l’école secondaire F.A.C.E, elle a compris que l’art, plus précisément la musique avait une place bien spéciale dans sa vie. Bien qu’elle n’ait pas de talent particulier pour le chant ou la guitare, elle a toujours rêvé de travailler tout près des gens qu’elle admire. Son objectif s’est accompli à quelques reprises puisqu’elle a eu la chance de réaliser plusieurs entrevues pour la Plateforme C20, un projet parascolaire auquel elle a participé lors de son parcours en ATM. Elle rêve de jour et de nuit et espère pouvoir parcourir la Terre un pays à la fois. Geneviève est curieuse et tente de comprendre le monde à tous les jours. Elle aime ce qu’elle ne connait pas et trouve toujours la beauté dans l’inusité.

À voir aussi

Sujets sensibles : les journalistes doivent être prudents

Certains médias minimisent les risques de traiter les sujets sensibles avec sensationnalisme. Le poids des …