Accueil / Actualités / Challenger Banque Nationale | Sanchez passe au deuxième tour
Challenger Banque Nationale

Sanchez passe au deuxième tour

Maria Sanchez a facilement obtenu son laissez-passer pour le deuxième tour du Challenger Banque Nationale mercredi après-midi, l’emportant en deux manches de 6-2 et 6-4 face à sa compatriote américaine Maria Mateas. 

Le premier set s’est déroulé à sens unique en faveur de la 339e raquette mondiale, alors que Sanchez s’est rapidement imposée sur le court central, ne laissant pratiquement aucune marge de manoeuvre à son adversaire.

Mateas est cependant revenu en force en obtenant le bris d’entrée lors du deuxième set, pour ensuite prendre les devants 3-1 dans la manche. Maria Sanchez a toutefois refusé d’abdiquer et est revenue de l’arrière pour finalement l’emporter 6-4.

«J’ai joué un très bon match, du début jusqu’à la fin. C’est plaisant d’obtenir une victoire comme celle-là face à une aussi bonne joueuse de la trempe de Maria Mateas», a lancé Sanchez quelques minutes après sa victoire.

Cette dernière en est à sa quatrième présence au Saguenay, un endroit qu’elle apprécie grandement. «J’ai visité quelques endroits de la région avec ma famille de pension. J’adore la température, mais surtout la neige, ça fait différent», a lancé lancée la jeune femme native de Modesto, en Californie.

La joueuse de 28 ans aura un défi de taille lors de son prochain match alors qu’elle affrontera la deuxième tête de série Conny Perrin, jeudi après-midi au Club de tennis intérieur de Jonquière.

Des bourses totalisant 60 000$ américains seront remises au terme du tournoi, réparties envers les joueuses dépendamment de leur performance, alors que la grande gagnante touchera une cagnotte d’environ 4000$.

À propos de Mathieu Bédard

Originaire de Val-Bélair, à Québec, Mathieu Bédard a quitté son nid familial dès l’âge de 18 ans dans l’espoir de réaliser son rêve et d’y faire métier dans le monde du journalisme. Encore très jeune, Mathieu a développé une passion pour les statistiques sportives, si bien qu’il pouvait énumérer le rendement d’une centaine de joueurs actifs et retraités de la Ligue nationale de hockey. Aujourd’hui, il est de retour à son premier amour : le hockey, alors qu’il est gestionnaire des réseaux sociaux des Saguenéens de Chicoutimi depuis deux ans. Son caractère, ses connaissances sportives ainsi que son désir de communiquer ont donné lieu à plusieurs débats sportifs sans fin. Outre son admiration pour le sport, Mathieu est un jeune homme qui adore passer du temps entre amis autour d’un feu, accompagné d’une guitare qui lui permettra de fredonner de nombreux succès québécois.

À voir aussi

Sujets sensibles : les journalistes doivent être prudents

Certains médias minimisent les risques de traiter les sujets sensibles avec sensationnalisme. Le poids des …