samedi , 17 août 2019
Accueil / Sports & loisirs / Ouverture hâtive au Mont-Édouard | Une première pour le ski d’automne
Ouverture hâtive au Mont-Édouard

Une première pour le ski d'automne

Photo: Facebook Mont-Édouard

Grâce à l’ajout de nombreux canons à neige, le MontÉdouard de L’Anse-SaintJean deviendra la première station de la région à offrir du ski d’automne. Le directeur général, Claude Boudreault, espère ouvrir les pentes dans la semaine du 5 novembre.

Les investissements de 2,5 M$ répartis jusqu’en 2019 ont permis au Mont-Édouard de faire l’acquisition de 40 canons à neige artificielle pour la saison 2018-2019. «Ce sont les canons les plus performants. Le mont SaintSauveur a été le premier à les avoir pour les tests l’an dernier, et cette année, il fait déjà de la neige», explique M. Boudreault.

L’ouverture hâtive de la station lui permettra notamment d’accueillir plusieurs équipes de compétition à travers la province. «Normalement, elles sortent du pays pour débuter leur saison de ski alpin. On a eu une très belle réponse des équipes, nous sommes déjà complets jusqu’en janvier 2019», souligne le directeur général, avant de préciser que le mont servira de lieu d’entraînement pour deux fois plus d’équipes de compétition que les autres années.

En plus de recevoir différentes équipes de compétition, le Mont-Édouard accueillera des skieurs bien plus tôt qu’à l’habitude. Claude Boudreault confirme en effet que la saison de ski des clients de la station anjeannoise sera plus longue de cinq semaines comparativement aux années précédentes.

Le ski d’automne fait partie d’un plan d’investissements sur cinq ans. «Le ski alpin est en décroissance. Nous cherchions de la diversité qui nous amènerait de nouveaux revenus», explique Claude Boudreault.

La première phase d’investissement passée, il reste encore du travail pour le mont. Au cours de l’été 2019, le plan prévoit l’achat de 20 autres canons à neige artificielle. La fin des travaux permettra au Mont-Édouard de voir certaines de leurs pistes homologuées internationales.

D’autre part, ces investissements permettront aussi d’accueillir les Championnats canadiens de ski alpin en 2019. «C’est un évènement qui n’a pas été au Québec depuis six ans. C’est la plus grosse compétition au Canada», conclut Claude Boudreault.

À propos de Alexandre Bissonnette

Originaire de la grande ville de Repentigny, Alexandre Bissonnette n’a jamais caché son amour pour le sport. Joueur de hockey l’hiver et entraîneur de golf durant la saison estivale, le jeune homme de 19 ans comble ses temps libres comme chroniqueur sportif pour La Première Ronde, média web en essor, couvrant notamment les activités des Saguenéens de Chicoutimi de la LHJMQ. Rêvant de faire apparition à la télévision comme analyste sportif depuis son jeune temps, Alexandre a traversé le parc des Laurentides, persuadé de prendre la bonne décision pour son avenir. Si son centre d’intérêt principal est le sport, il garde néanmoins une oreille grande ouverte à l’actualité, la politique et parfois même à l’art. La grande aventure d’ATM n’aura fait qu’accroître sa passion pour le monde des médias, et l’aura aidé à développer des qualités qui le suivront longtemps.

À voir aussi

Les Sags l’emportent en prolongation

Les Saguenéens de Chicoutimi (28-20-7) sont venus à bout des Remparts de Québec (22-21-11), par …