jeudi , 21 novembre 2019
Accueil / Actualités / Les cours de sexualité de retour

Les cours de sexualité de retour

Les enseignants de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay passeront approximativement 15 heures à discuter des enjeux sexuels avec les étudiants.

Tous les élèves de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, de la maternelle à la cinquième secondaire, se verront offrir, dès cette année, un cours d’éducation à la sexualité qui leur permettra d’établir des relations affectives respectueuses. Les parents pourront en apprendre davantage lors de rencontres d’informations prévues en novembre.

Selon le ministère de l’Enseignement et de l’Éducation supérieure, les cours de sexualité occupent une place très importante dans le cheminement scolaire des étudiants. Tout au long de l’année scolaire, le personnel d’enseignants abordera plusieurs sujets avec les élèves en fonction de leur âge et de leur niveau de développement.

C’est donc dire qu’un élève du primaire ne recevra pas la même formation qu’un étudiant du secondaire. Au total, les professeurs passeront approximativement 15 heures avec eux pour discuter des enjeux sexuels La croissance sexuelle humaine et la façon d’agir sexuellement sont des exemples de thèmes qui seront abordés.

«C’est une demande du ministère de l’Éducation. Au cours de la dernière année, il y a eu un cursus d’éducation à la sexualité qui doit être réintégré dans les écoles à tous les niveaux, autant au primaire qu’au secondaire», explique la porte-parole de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, Claudie Fortin.

Certaines inquiétudes

L’arrivée de l’éducation à la sexualité peut provoquer une certaine crainte chez les parents. Ceux-ci peuvent s’imaginer que les enseignants vont leur apprendre des thèmes inappropriés, mais c’est loin d’être le cas. Le cours en question proposera à leurs enfants de mieux se connaître, de promouvoir des rapports égalitaires et de saisir des événements importants de leur évolution.

Des rencontres d’information sont prévues le 6 novembre à l’école secondaire de l’Odyssée Lafontaine et le 13 novembre à l’auditorium de l’école secondaire Des Grandes-Marées. «C’est nouveau cette année et il y a eu beaucoup d’interrogations de la part des parents. Cette rencontre est pour les rassurer. On va leur expliquer que c’est adapté pour leurs enfants et comment ce sera expliqué par les professeurs» a conclu Mme Fortin.

À propos de Anthony Toupin

Grand amateur de sport depuis qu’il est tout jeune, Anthony étudie en Art et technologie des médias dans le but de devenir journaliste sportif. Natif de Champlain, un village situé tout près de Trois-Rivières, il a commencé à travailler dans le domaine des médias dès l’âge de 15 ans alors qu’il s’occupait des médias sociaux et du site web des Cataractes de Shawinigan. Cette expérience lui a ensuite donné la chance de devenir pigiste attitré à la couverture des Saguenéens de Chicoutimi pour le Journal de Québec. Grâce à ce nouveau défi, il a eu la chance de couvrir plusieurs événements, dont des compétitions de curling et de cyclisme. Son plus grand rêve serait d'être journaliste sportif dans la Ligue nationale de hockey.

À voir aussi

Commission scolaire De La Jonquière| Une rencontre à prévoir

Une rencontre entre le syndicat des enseignants de la Commission scolaire De La Jonquière (CSDLJ) …