Accueil / Actualités / Josée Néron satisfaite de sa première année au pouvoir

Josée Néron satisfaite de sa première année au pouvoir

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, a dressé un bilan positif de sa première année au pouvoir, lors d’une conférence de presse, vendredi. Mme Néron affirme avoir été en mesure de faire preuve de transparence tout en gardant une ambiance de travail seine autour du conseil.

La mairesse Néron a dressé un bilan positif de sa première année au pouvoir, vendredi matin. Photo: Cédric Ouellet

Josée Néron a débuté son bilan en faisant un retour sur les engagements que l’Équipe du renouveau démocratique (ERD) et elle-même avaient promis durant les élections municipales de 2018. L’administration Néron s’est montrée enchantée que 65 % de ses engagements aient été accomplis ou soient en cours d’être réalisés. Précisément, c’est 35 % de ses promesses qui ont été effectués et 30 % qui sont en processus.

La mairesse a commenté l’atmosphère qui a régné durant la première année, en mentionnant que maintenant les décisions ne se prennent plus par un petit groupe de personnes, mais bien par le conseil municipal. Elle affirme également que même si parfois les conseillers municipaux ne sont pas d’accord avec ses décisions, cela ne signifie pas que l’ambiance est mauvaise pour autant. «Argumenter n’est pas synonyme de chicane. Lorsqu’on argumente, ça prouve qu’il y a de la démocratie», affirme la mairesse.

Le projet d’amphithéâtre a également retenu l’attention durant le bilan. Mme Néron s’est révélée confiante quant à la question du financement, elle espère de l’aide de la part du gouvernement provincial ainsi que du gouvernement fédéral. «On s’attend à un financement de 50 % de la part du provincial et 10 % du fédéral», mentionne la mairesse. Elle a l’intention d’effectuer une consultation auprès de la  population pour bien présenter le projet.

Promotion Saguenay et les routes

Josée Néron a avoué que la gestion de Promotion Saguenay n’a pas été une chose simple durant sa première année, mais elle se dit fière de voir où est rendue l’organisation aujourd’hui. Elle a mentionné également  que l’organisme est entre de bonnes mains avec le nouveau directeur général, Patrick Bérubé. La mairesse veut également travailler fort pour attirer les jeunes en région.

En ce qui concerne les routes à Saguenay, plus de 40 kilomètres de routes ont été réparés au courant de l’année et l’administration souhaite continuer dans cette voie, durant la prochaine année. Pour ce qui est des travaux, la Ville souhaite dorénavant une meilleure planification des échéanciers pour éviter les problèmes de circulation lors de la réalisation de travaux.

À propos de Cédric Ouellet

Originaire de la municipalité de Blainville située sur la Rive-Nord de Montréal, Cédric Ouellet est un jeune âgé de 19 ans passionné de sport et mordu de statistiques sportives. Que ce soit le hockey, le golf, le soccer ou encore le tennis, il est toujours partant pour en discuter ou encore bien à le pratiquer. Outre le sport, il s’intéresse également à la politique et au journalisme d’enquête. Après son passage à l’école secondaire Saint-Gabriel où il a passé ses cinq années en sport-études option hockey, Cédric n’a pas hésité une seconde avant de se lancer le défi de venir étudier à plus de 475 km du domicile familial. C’est avec l’envie d’en apprendre davantage sur le métier de journaliste qu’il a choisi d’étudier au Cégep de Jonquière. Encore indécis pour le moment entre le journalisme écrit ou la télévision, il espère grandement réussir à percer dans le domaine des communications et qui sait un jour peut-être, couvrir une partie des Canadiens de Montréal ou bien une élection provinciale.

À voir aussi

Sujets sensibles : les journalistes doivent être prudents

Certains médias minimisent les risques de traiter les sujets sensibles avec sensationnalisme. Le poids des …