dimanche , 16 décembre 2018
Accueil / Opinions / La nouvelle règle des trois «D»

La nouvelle règle des trois «D»

Quand on parle d’environnement, le code mnémotechnique qu’on apprend aux enfants est celui des trois « R », Réduire-Recycler-Réutiliser.

Pourtant, les adeptes de cannabis ne sont pas les seuls à faire la queue pour compléter leurs emplettes. Les files sont longues devant les magasins Apple à la sortie du nouveau modèle de Iphone, et une grande part des consommateurs qui attendent n’ont même pas encore écoulé l’ensemble de leur contrat téléphonique avec le modèle précédent.  

Donc, tout porte à croire que les trois «R» on été remplacé par les trois «D», Désirer-Débourser-Délaisser.

La mode du «carpe diem», l’idée qu’on ne vit qu’une fois et qu’il faut en profiter au maximum, pose l’expérience humaine individuelle au-dessus des valeurs de protection de l’environnement et de consommation responsable.

Le moi attend le nouveau Pixel de Google, pendant que le nous attend de véritables changements sociaux.

Le moi rêve de cette énième paire de souliers, pendant que le nous rêve à un avenir vert pour nos enfants.

Il ne reste qu’à choisir quelles seront les lettres qui écriront notre testament.

À propos de Nicolas Bourcier

Alors qu’aucune pilosité n’occupait son visage et qu’il n’était qu’un enfant, sa mère se plaisait à dire qu’«avec Nico dans l’auto, on a pas besoin de radio.» Aujourd’hui sa mère peut l’écouter à la radio, puisqu’il a fait ses premières armes à la station régionale CKAJ 92,5 il y a deux ans, lors de son entré en ATM. Ce sportif de nature s’est épris du soccer lorsqu’il était jeune, mais s’est découvert une passion pour la course en sentier et la course à obstacles depuis qu’il est au cégep. Aussi, la musique occupe une grande place dans son quotidien. Dans le futur, vous retrouverez probablement ce jeune aux allures de viking vagabondant avec son sac à dos à l’autre bout du monde et le sourire fendu jusqu’aux oreilles.

À voir aussi

Les billets verts du Père Noël

Ceux qui décorent avant le mois de décembre sont les mêmes qui nous font détester …