dimanche , 16 décembre 2018
Accueil / Sports & loisirs / Championnats canadiens 2019 de ski alpin | Erik Guay au Mont-Édouard en mars
Championnats canadiens 2019 de ski alpin

Erik Guay au Mont-Édouard en mars

Erik Guay a terminé cinquième lors de la descente masculine à Whistler aux Jeux olympiques d’hiver de Vancouver en 2010. Photo: Dave Stanford/COC

La station de ski du Mont-Édouard pourra compter sur la présence du skieur le plus décoré au Canada, Erik Guay, en mars 2019 lors des Championnats canadiens 2019 des calibres U18, U21 et seniors de ski alpin.

Pour le directeur général de la station de ski anjeannoise, Claude Boudreault, la présence du skieur qui détient un record de 25 podiums en Coupe du monde a de quoi rendre fier.

«Malgré l’annonce de sa retraite de la compétition la semaine dernière, j’ai eu la confirmation par courriel qu’Erik Guay sera bel et bien présent aux Championnats canadiens.»

Cependant, le directeur général de la station de ski ne sait pas la forme que prendra sa participation. «Va-t-il être là comme accompagnateur, entraîneur ou participant ? Je ne le sais pas, ce qui est confirmé, c’est qu’il sera présent en mars prochain.»

Du 23 au 28 mars 2019, le Mont-Édouard accueillera plus de 200 athlètes provenant d’un peu partout au pays pour cette compétition nationale en Super-G, slalom géant, slalom et combiné alpin.

C’est la première fois depuis 2016 que le Québec est l’hôte des Championnats canadiens de ski alpin.

Un modèle pour les jeunes

Pour le président sortant du Club de compétition du Mont-Édouard, Simon Dufour, Erik Guay apportera beaucoup plus que de la visibilité pour la station. «L’an dernier, il a fait une séance de photos et d’autographes. C’est certain que ça serait plaisant d’avoir un peu d’aide côté entraînement et coaching, ça reste à discuter. Il n’y a rien de planifié pour l’instant. Quitte à le faire revenir après le Championnat canadien de ski alpin pour une rencontre avec les jeunes skieurs», souligne M. Dufour.

À propos de Guillaume Pelletier

Alors que les jeunes de son âge écoutaient Télétoon et lisaient Geronimo Stilton, Guillaume préférait regarder Le Téléjournal et feuilleter le journal. Passionné par le hockey et la politique, il a eu la piqûre pour le journalisme lors d’un stage d’un jour au Courrier du Sud en 2013. Ayant un très bon sens de l’observation, ce Brossardois d’origine a toujours aimé connaître le pourquoi et le comment des choses. Plus récemment, il a travaillé comme journaliste aux communications étudiantes universitaires de Chicoutimi pour la période estivale. N’essayez surtout pas de lui apprendre une nouvelle toute chaude, il la connaît probablement déjà, lui qui est branché sur l’actualité au quotidien.

À voir aussi

Goulet toujours actif dans la LNH

En novembre 1998, la carrière d’hockeyeur de Michel Goulet a été couronnée par son intronisation …