dimanche , 16 décembre 2018
Accueil / Arts & culture / L’Orchestre des jeunes en concert à Jonquière

L’Orchestre des jeunes en concert à Jonquière

Après de nombreux mois de préparations et de répétitions, l’Orchestre des jeunes du Saguenay–Lac-Saint-Jean présentera son concert d’automne à la salle Pierrette-Gaudreault ce dimanche à 14h.

«Il y a une certaine excitation à l’idée du spectacle, explique la directrice générale de l’orchestre des jeunes, Christine Boily. Le concert d’automne est une tradition depuis 30 ans.» L’orchestre compte quelques nouveaux musiciens et la majorité d’entre eux a déjà fait des spectacles de plus petite envergure.

François Lamontagne sera soliste pour l’orchestre lors du spectacle. Il jouera un extrait du Concerto no 2 pour violoncelle et orchestre de Joseph Haydn lors du concert. Chaque année, un concours est organisé afin de choisir les solistes pour l’année à venir. Deux jeunes ont eu les plus hautes notes du concours, ils sont donc solistes pour les concerts d’automne et de printemps.

François Lamontagne jouera un extrait du Concerto no 2 pour violoncelle et orchestre de Joseph Haydn lors du concert.

Recrutement

Le bassin de jeunes musiciens classiques est plus petit qu’avant dans la région, donc l’orchestre est composé de musiciens plus jeunes que dans les années antérieures. L’organisation est d’ailleurs en recrutement pour la session printanière.

Les jeunes désirant faire partie de l’orchestre n’ont besoin que d’une base en musique et d’être capables de lire une partition.

«On invite les jeunes intéressés à venir assister à la première pratique en janvier et ils discutent avec le chef d’orchestre Jean-Michel Malouf après la soirée s’ils sont encore intéressés à faire partie de l’orchestre», précise Mme Boily.

Selon la directrice générale, l’orchestre est une très bonne école pour un jeune musicien. Les participants plus vieux sont très heureux d’aider les moins expérimentés et M. Malouf a beaucoup d’expérience avec les jeunes.

«Faire partie de l’orchestre est très bénéfique pour les jeunes musiciens, affirme-telle. Ils pratiquent très souvent seuls leur art et faire partie d’un groupe leur permet de se dépasser tout en socialisant.»

À propos de Ann-Sophie Gravel

Originaire de Saint-Georges, en Beauce, Ann-Sophie Gravel rêve de radio depuis son plus jeune âge. N’ayant pas eu de télévision câblée lorsqu’elle était jeune, un détail qu’elle se plaît à rappeler souvent à ses amis, Ann-Sophie a grandi en écoutant la radio de Radio-Canada tous les soirs plutôt que la télévision. Après une visite dans les studios de la société d’État ainsi qu’une visite en ATM, la jeune fille avait maintenant un but : venir étudier à Jonquière pour un jour, elle aussi, parler à la radio. Elle s’est toutefois ravisée après quelque temps pour finalement choisir le journalisme. Depuis, elle s’est découvert une passion pour l’écriture et l’actualité. Elle a coanimé une émission d’actualités à CKAJ, a écrit un texte pour le magazine AL13 et a travaillé un été en tant qu’agente de communication pour la Fédération de la relève agricole du Québec. Pour le reste de son parcours scolaire, Ann-Sophie veut nourrir une autre passion : les relations humaines, et espère donc étudier en anthropologie à l’université.

À voir aussi

De l’art par la poste

Basé sur la communication et la correspondance par le service de la poste, l’art postal …