dimanche , 16 décembre 2018
Accueil / Actualités / Festival REGARD | Rémy Girard dit oui au rôle de porte-parole
Festival REGARD

Rémy Girard dit oui au rôle de porte-parole

Rémy Girard est de passage dans la région pour le tournage de la vidéo publicitaire du Festival REGARD.

L’identité du porte-parole mystère de la 23e édition du Festival REGARD qui se déroulera du 13 au 17 mars 2019 est maintenant dévoilée. L’acteur natif de Jonquière Rémy Girard a accepté la mission avec beaucoup de fierté et d’honneur.

Avouant avoir refusé le mandat par le passé par contrainte de temps, l’acteur confirme que l’année 2019 était la bonne. «J’avais envie de m’investir dans le festival et de dire oui à REGARD cette année», a confié Rémy Girard en entrevue mercredi matin.

Être occupé n’est pas nouveau pour l’acteur. D’ailleurs, cette année en était une grosse selon lui. Il a tourné deux films entre autres avec Louise Archambault et Éric Tessier dont les dates de sortie ne sont pas encore connues.

Tout ce qui s’en vient sera une surprise pour lui. « À l’heure actuelle, je ne sais pas en quoi mes fonctions consistent précisément et je n’ai aucune idée de comment va se dérouler mon intégration», a dit l’acteur. Toutefois, il confirme recevoir ces dernières à bras ouverts. «J’ai accepté de le faire et j’y vais à fond», a-t-il souligné.

La programmation complète sera connue en février et lui-même la découvrira à ce moment-là. Chose certaine, le nouveau porte-parole a confirmé, avec enthousiasme, sa présence chaque jour de la diffusion des courts métrages.

Le fait que le festival se déroule chaque année dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean d’où il est originaire a beaucoup pesé dans la balance, autant pour lui que pour les responsables du festival.

REGARD est un grand Festival selon Rémy Girard.  «C’est un évènement reconnu, et c’est important que le public de la région et d’ailleurs le sache. C’est une chance d’avoir un tel festival dans la région», a-t-il affirmé.

Encore aujourd’hui, l’acteur reste attaché à sa région natale. «Les racines, ça ne s’enlève pas», s’est exprimé Rémy Girard. Il visite d’ailleurs la région de temps à autre lorsque ses tournées l’amènent à Chicoutimi.

 

 

 

À propos de Emilie Gagnon

Originaire du Saguenay, la jeune femme de 26 ans est passionnée par le sport, le droit et la photographie. La rédaction du reportage écrit est un aspect qu'elle apprécie beaucoup, mais ce qu'elle désire le plus faire dans la vie, c'est travailler dans le milieu télévisuel. Le côté humain a toujours été un aspect important pour Emilie : elle adore découvrir l'histoire qui se cache derrière chaque personne. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui la pousse à faire du journalisme.

À voir aussi

Anthropocène, l’époque humaine | Un documentaire saisissant

Les spectateurs du documentaire Anthropocène: l’époque humaine ont été saisis par les images époustouflantes des …