dimanche , 16 décembre 2018
Accueil / Actualités / Le pickleball réjouit les sportifs de la région

Le pickleball réjouit les sportifs de la région

Les sportifs de la région sont de plus en plus attirés par le pickleball, une activité physique originaire des États-Unis. Au cours de la dernière année, le nombre de personnes qui la pratique a d’ailleurs augmenté de 75 %.

Importé en 2008 par Marcel Lemieux et Louise Barrette, les fondateurs de la Fédération québécoise de pickleball, le sport s’inspire de quatre autres disciplines physiques. Selon le site internet de l’organisme, les mouvements proviennent du tennis et les dimensions du terrain, du badminton. Quant aux deux autres activités présentes, le tennis de table et le racketball, elles s’appliquent plutôt à la raquette: sa surface rigide découle du premier et sa dimension, du deuxième.

Pour le représentant de la Fédération québécoise de pickleball dans Jonquière, Roger Tremblay, il n’y a pas de conditions particulières pour pratiquer le sport, mais aussi, pas d’âge. «Ça s’adresse à une clientèle de tous âges. Ça peut aller de 8 à 95 ans.»

En plus de remplir ce critère, les amateurs de sport peuvent aussi y jouer partout sur le territoire. Selon M. Tremblay, Saint-Ambroise, Falardeau, Lac-Kénogami font partie des endroits qui sont ouverts à cette activité sportive.

Avec en tête le bien-être et la santé de ses membres, la Fédération de l’âge d’or du Québec (FADOQ) a d’ailleurs décidé de créer plusieurs ligues de pickleball cette année, et ce, au Saguenay–Lac-Saint-Jean. «Nous sommes présents à Dolbeau-Mistassini, Alma, Chicoutimi et Jonquière», a précisé le directeur général de la FADOQ, Patrice St-Pierre.

L’activité, réservée aux personnes de 50 ans et plus, est rapidement devenue très populaire. Dès que la fédération a commencé officiellement à l’offrir comme loisir sur son site, 75 membres s’y sont inscrits. «Après les Fêtes, on s’attend à avoir une centaine de joueurs», a continué M. St-Pierre.

Le deuxième tournoi organisé par la FADOQ avait lieu ce jeudi, à Alma. Selon le directeur général, la troisième compétition de pickleball se déroulera au mois d’avril 2019. Elle sera d’un niveau régional.

À propos de Coralie Hovington

Semblable à une marmotte, Coralie Hovington aime bien se terrer dans le paradis qu’est sa chambre à coucher, au milieu des livres et de leurs histoires fantastiques. En effet, la jeune femme originaire de Sacré-Cœur mangerait des livres, si le corps humain le lui permettait. Avec cette passion pour la lecture, vient aussi celle de l’écriture et du dessin, lorsque le temps l’autorise. Voulant faire connaitre son style d’écriture, Coralie a donc décidé que le journalisme écrit serait parfait pour elle. Cependant, ne vous laissez pas berner par ses loisirs tranquilles : son caractère, une fois que vous la connaissez, surprend bien des gens avec son humour, sa répartie et ses idées loufoques. Par contre, si vous vous voulez faire la connaissance de cette Sacré-Coeuroise, il faudra d’abord la faire sortir de son trou…

À voir aussi

Anthropocène, l’époque humaine | Un documentaire saisissant

Les spectateurs du documentaire Anthropocène: l’époque humaine ont été saisis par les images époustouflantes des …