mercredi , 17 juillet 2019
Accueil / Actualités / Le micropucage au profit de la fondation Les animaux du Boisé

Le micropucage au profit de la fondation Les animaux du Boisé

 

Les chats et les chiens peuvent bénéficier du micropucage au montant de 25 $.

 

L’Hôpital vétérinaire du Boisé réduit à 25 $ son service de micropucage et remettra l’entièreté des profits à la fondation Les animaux du Boisé. Fondée par la docteure Julia East en septembre dernier, la fondation vient en aide aux familles qui doivent payer des soins vétérinaires spécialisés pour leurs animaux de compagnie.

L’initiative du vétérinaire Julia East et de son équipe remonte au 27 novembre. La clinique vétérinaire offrait déjà le service au montant de 50 $. Ce montant a été réduit à 25 $ pour en faire profiter la fondation et les familles plus démunies qui doivent offrir des soins vétérinaires spécialisés à leurs animaux de compagnie.

La docteure insiste sur l’utilité des micropuces. «La micropuce permet de retracer la famille d’un animal errant, de communiquer plus rapidement avec la famille d’un animal blessé, mais aussi de réduire la surpopulation dans les refuges», mentionne-t-elle.

N’importe qui peut bénéficier de ce nouveau tarif réduit et aucun rendez-vous au préalable n’est nécessaire pour l’installation d’une micropuce. Les propriétaires d’animaux n’ont qu’à se présenter durant les heures de consultations sans rendez-vous, selon l’horaire disponible sur le site internet de l’Hôpital vétérinaire.

Afin d’être éligible pour recevoir l’aide financière de la fondation, un examen vétérinaire est nécessaire aux frais du client afin d’avoir un premier diagnostic. Ensuite, les familles prêtes à poursuivre les démarches pourront recevoir un soutien financier. «On va leur fournir un montant de base, mais le propriétaire doit être enclin à payer une part. Aussi, il devra être prêt à poursuivre les soins si l’animal en a besoin sur une plus longue période», précise Dr East.

Deuxième collecte de fonds

Par ailleurs, près de 50 personnes se sont présentées à la deuxième collecte de fonds pour la fondation Les animaux du Boisé, le 2 décembre dernier. Une somme d’environ 1000 $ en l’espace de 2 heures a été récoltée. Julia East prévoit poursuivre ses collectes de fonds dans un intervalle de trois à quatre mois.

À propos de Vanessa Primeau

Originaire de Sorel-Tracy, Vanessa Primeau en est à son deuxième diplôme d’études collégiales. D’abord attirée par le secrétariat, elle obtient son diplôme en Techniques de bureautique, à l’été 2015, avant d’entamer une année d’expérience au sein d’une entreprise culturelle. Dans son bureau, Vanessa développe sa curiosité médiatique et, l’année suivante, elle décide de retourner aux études en Art et technologie des médias (ATM) au Cégep de Jonquière. Un retour sur les bancs d’école lui permet d’avoir un cheminement différent et constructif en étant impliquée dans plusieurs projets. Vanessa devient d’abord rédactrice puis éditrice l’année suivante du web magazine La Cerise et journaliste pour la plateforme web C20. Vanessa a un grand intérêt pour l’actualité, mais a surtout de la facilité à communiquer à l’oral, tant à la télévision qu’à la radio. Vanessa n’a pas peur des changements; elle espère d’ailleurs avoir la chance de découvrir une nouvelle région durant son stage de fin d’étude.

À voir aussi

Période de changement de pneus tardive dans la région

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean vit une période de changement de pneus plus tardive et plus graduelle que …