samedi , 23 février 2019
Accueil / Sports & loisirs / Tout baigne dans l’huile pour les Sags

Tout baigne dans l’huile pour les Sags

Les Saguenéens de Chicoutimi ont prouvé qu’ils étaient une équipe à prendre au sérieux après avoir infligé un revers de 2-1 aux Mooseheads de Halifax, dimanche après-midi devant près de 8700 spectateurs réunis au Scotiabank Centre. 

Les Saguenéens de Chicoutimi ont signé une septième victoire consécutive, dimanche après-midi à Halifax. Crédit photo: Amélyse Morel

Grâce à ce gain, les Saguenéens ont signé un septième gain consécutif. Depuis le retour du congé des Fêtes, la troupe de Yanick Jean est méconnaissable. Au cours de ses 10 dernières parties, sa bande a goûté à la victoire à huit reprises.

Vendredi soir, les Sags ont blanchi le Titan d’Acadie-Bathurst par la marque de 4-0, notamment grâce à une performance de 18 arrêts de la part de leur gardien Alexis Shank.

Le lendemain, ils ont imposé leur loi en l’emportant au compte de 3-1 face aux Sea Dogs de Saint John. La jeune sensation de 16 ans Hendrix Lapierre a joué un rôle majeur dans cette victoire en inscrivant deux buts.

Puis, hier après-midi, les Sags ont réalisé l’improbable en battant ceux qui recevront le tournoi de la Coupe Memorial le printemps prochain.

«J’ai aimé la façon dont on s’est comporté malgré le fait qu’on avait des matchs pièges en partant, a retenu l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean. Ce sont des victoires d’équipe. Ce ne sont pas des efforts individuels comme on pouvait le voir avant.»

Les six points acquis lors du voyage dans l’Est du pays, jumelés à la victoire du Drakkar face aux Wildcats, font en sorte que Sags sont maintenant positionnés au sixième rang de la conférence est.

«On peut compter sur une équipe plus en santé. La pause des Fêtes a fait du bien mentalement et physiquement à beaucoup de joueurs», a expliqué Jean qui voit sa bande aller à la guerre soir après soir.

«On joue contre le Drakkar dix fois cette année. Ça fait déjà sept fois qu’on les affronte. On est habitué de jouer contre de bonnes équipes. Ça nous crée de l’adversité et ça fait en sorte que notre équipe progresse», a noté le pilote de la formation saguenéenne.

Rochette tombe au combat

 Les Saguenéens ont perdu un soldat lorsque la jeune recrue de 16 ans Théo Rochette s’est fait plaquer solidement par Benjamin Gagné, des Sea Dogs. Son état de santé sera réévalué lundi matin à Chicoutimi.

Les Chicoutimiens voudront signer une huitième victoire consécutive, vendredi soir, alors que l’Océanic de Rimouski sera en ville. Si les séries éliminatoires débutaient aujourd’hui, les deux équipes croiseraient le fer en première ronde.

À propos de Anthony Toupin

Grand amateur de sport depuis qu’il est tout jeune, Anthony étudie en Art et technologie des médias dans le but de devenir journaliste sportif. Natif de Champlain, un village situé tout près de Trois-Rivières, il a commencé à travailler dans le domaine des médias dès l’âge de 15 ans alors qu’il s’occupait des médias sociaux et du site web des Cataractes de Shawinigan. Cette expérience lui a ensuite donné la chance de devenir pigiste attitré à la couverture des Saguenéens de Chicoutimi pour le Journal de Québec. Grâce à ce nouveau défi, il a eu la chance de couvrir plusieurs événements, dont des compétitions de curling et de cyclisme. Son plus grand rêve serait d'être journaliste sportif dans la Ligue nationale de hockey.

À voir aussi

Gain de 4 à 3 contre le Drakkar | La dernière minute profite aux Sags

Les Saguenéens ont soutiré une victoire en temps régulier au Drakkar de Baie-Comeau par la …