mardi , 19 février 2019
Accueil / Actualités / C’est un départ pour Saguenay en Neige

C’est un départ pour Saguenay en Neige

Tôt jeudi matin, les sculpteurs étaient déjà à l’œuvre pour la première journée de la 35e édition de Saguenay en neige autour de la thématique de l’espace. Ils ont bravé le froid et ont mis la main à la pâte pour confectionner des œuvres sculptées dans la neige.

 Toutes les écoles secondaires de la région étaient invitées au parc de la Rivière-aux-Sables à Jonquière pour participer à la fabrication d’une sculpture sur neige. Environ 87 équipes des écoles secondaires de Kénogami, Arvida, Jonquière et Chicoutimi ont eu toute la journée pour réaliser leurs œuvres enneigées qui seront par la suite présentées en soirée dans un décor tout en lumières.

Dès vendredi, ce sera au tour des sept équipes de sculpteurs amateurs de se lancer dans la réalisation d’une œuvre qu’ils devront terminer avant le 3 février.

Encore une fois cette année, la sculpture géante qui accueille les visiteurs a été réalisée par l’équipe de Michel Fortin, Roch Murray et Jacques Tremblay. La sculpture illustre un Inuit sur une banquise qui trouve une sirène dans la mer «Elle représente la porte d’entrée du site. C’est vraiment de toute beauté, souligne la directrice générale de Saguenay en neige, Christine Basque. C’est un travail d’artiste avec une expérience incroyable.»

En nouveauté pour la 35e édition, une grande tyrolienne de 200 pieds sera mise à la disposition du public avec un effet aller-retour. De plus, les gens pourront visiter la MaisoNeige installée sur le site pour voir le concept qui est proposé. Cette année, Saguenay en neige a voulu ajouter une touche environnementale au festival en offrant une conférence sur les changements climatiques présenté par Claude Villeneuve mercredi le 6 février prochain.

Pour ce qui est des activités proposées, il sera possible de faire de la randonnée familiale en raquettes, participer à la course à obstacles «Le défi des mille flocons» ainsi que la Glissage Sunwing. «Nous sommes le seul festival à Saguenay à offrir 11 jours de festivités complètement gratuites. C’est ce qui permet de nous démarquer davantage», a souligné Mme. Basque.

Une sculpture réalisée par le Centre Jeunesse 

Pour la soirée d’ouverture ce vendredi, il y aura une mise en scène pyrotechnique autour de la glissade illustrant une fusée pour faire un clin d’œil à la thématique. «Avec cet effet, on veut donner l’impression aux gens qu’ils embarquent dans Saguenay en neige», mentionne Christine Basque.

La soirée d’ouverture sera couronnée par un spectacle offert par King Melrose à 20h au pavillon Nikitouagan.

À propos de Fany Michaud

Originaire de Lévis, Fany est une jeune fille qui ne recule devant rien. Grande passionnée de la communication et véritable mordue du monde des arts et spectacles, Fany décida à l'âge de 17 ans de quitter le foyer familial pour venir s'installer à Jonquière. Ayant un fort intérêt pour la culture, il n'est pas surprenant de la retrouver au musée ou au théâtre régulièrement. Malgré son petit penchant pour la culture, elle s'intéresse tout de même à tout ce qui touche le monde journalistique que ce soit de l'actualité, de l'histoire ou de la politique. Avec un bagage rempli d'expérience, sa sociabilité et sa forte personnalité, elle n'hésite pas à s'ouvrir sur le monde pour en apprendre un peu plus de jours en jours. Dotée d'une grande curiosité, Fany est prête à relever n'importe quels défis pouvant la faire grandir dans sa future carrière. Que ce soit pour être chroniqueuse culturelle ou critique, Fany ne ferme pas les portes aux occasions qui se présentent à elle.

À voir aussi

Marathonariat collectif | Devenir entrepreneur en 24 heures

Les équipes gagnantes du Marathonariat collectif, qui a eu lieu à l’UQAC le 15 et …