mardi , 19 février 2019
Accueil / Arts & culture / Comédie musicale La belle et la bête | Le décompte est commencé
Comédie musicale La belle et la bête

Le décompte est commencé

 

La comédie musicale du Cégep de Jonquière en est à ses derniers préparatifs avant la première représentation du spectacle La belle et la bête le 15 février prochain. L’évènement, qui réunit plus de 80 étudiants, soufflera ses 10 bougies cette année.

L’élaboration de cette comédie musicale s’est mise en branle il y a près d’un an déjà.

«L’année passée, on s’est fait choisir par l’organisation de la dernière édition et on s’est fait donner le projet de la comédie musicale. Après ça, c’est à nous de monter toute notre équipe», a expliqué la metteure en scène de ce projet, Myriam Beauchemin.

Cette dernière, ainsi que la directrice technique (Louisiane Camiré) et la directrice de production (Océanne Perron), doivent créer différents comités et trouver des entraîneurs pour compléter l’équipe technique.

«Après avoir créé l’équipe, on a choisi les personnes qui feront partie de la comédie musicale, les comédiens, les choristes, les danseurs, avec l’aide de nos coachs», a-t-elle mentionné.

Avant le lever de rideau de La belle et la bête, la troupe au complet va pratiquer à plusieurs reprises.

«Il reste à mettre tout ça ensemble. C’est le bout le plus dur parce qu’il y a dix comédiens, six choristes et dix danseurs, a souligné Myriam Beauchemin. Depuis le retour des Fêtes, tous les dimanches, on se rencontre jusqu’aux représentations pour pouvoir mettre ça ensemble et faire des enchaînements le plus possible.»

Les étudiantes en Art et technologie des médias responsables du projet se sont inspirées des films créés par Walt Disney pour monter le scénario.

«Il y a certaines scènes que l’on doit couper parce que c’est trop long. Il y a aussi certaines chansons que l’on ne fait pas parce qu’elles ne sont pas pertinentes, a souligné l’étudiante responsable de cette comédie musicale. On essaie de se rapprocher des films. On mélange ça ensemble, et on met un peu de notre touche à nous.»

Les dirigeants de ce groupe ne se mettent aucune pression même si la comédie musicale de Jonquière a dix ans cette année.

«Chaque année, c’est tout le temps de plus en plus impressionnant. On va faire de notre mieux et ça donnera ce que ça donnera», a énoncé la metteure en scène.

Deux représentations auront lieu à la salle François-Brassard du Cégep de Jonquière, soit les 15 et 16 février à 19h30.

À propos de Charles Camirand

Charles Camirand est âgé de 19 ans et il provient de Maskinongé, une municipalité de la Mauricie. Il se décrit comme étant un mordu du sport et de la communication. Pendant sa période d'études secondaires au Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières, le Maskinongeois a vécu des expériences en animation, en arts de la scène et en sport. Il s'investit pleinement dans sa passion pour le journalisme et le sport. À son arrivée au Cégep de Jonquière, il a été chroniqueur pour le média sportif surlebanc.ca et il a participé à quelques captations pour sport en direct, un projet école. Charles a entre autres, développer une chaîne YouTube à propos à propos de l'actualité du soccer, il a collaboré avec Radio-Canada pour la coupe du monde 2018 et il a été journaliste à la station de radio lanaudoise CFNJ 99,1 88,9. Ce natif de Trois-Rivières à la ferme intention de s'implanter dans le domaine des communications dans les médias.

À voir aussi

Du karaoké au coeur des Monts-Valin | Chanter en pleine forêt

Déjà connu pour son YourteFest, un festival de musique qui accueille des artistes professionnels et …