mercredi , 19 juin 2019
Accueil / Actualités / Ambassade boréale offre des cafés-rencontres

Ambassade boréale offre des cafés-rencontres

Afin de favoriser l’installation de nouveaux arrivants en région, l’organisme Ambassade boréale multiplie les activités depuis bientôt un an, dont les mercredis cafés-rencontres.

 

Chaque mercredi depuis le mois de novembre, l’organisme organise des cafés-rencontres afin de créer des liens entre les immigrants et des résidents de la région. Photo: courtoisie

Tous deux immigrants, les fondateurs d’Ambassade boréale, Carine Blenny et Dennis Seeldrayers, sont tombés amoureux de leur terre d’accueil et veulent, par l’entremise de leur organisme, attirer les individus au Saguenay. «Comme immigrants qui adorent vivre ici, on croit que la région représente le Québec rêvé par beaucoup de gens, contrairement à Montréal où la grande majorité des nouveaux immigrants finissent tout de même par s’installer», a mentionné Mme Blenny.

La première action posée par l’organisme afin d’aider sa clientèle a été de faire une consultation auprès d’une quarantaine de personnes touchées par l’enjeu de l’immigration afin de comprendre le besoin des demandeurs. «Le constat qu’on a reçu de la part des participants est fort simple. Les gens reçoivent un premier accueil chaleureux, mais à long terme, c’est difficile pour eux de s’intégrer avec la population et c’est ce qui les pousse à quitter», a affirmé Dennis Seeldrayers.

Les Mercredis de l’Ambassade boréale

Connaissant les difficultés que rencontrent les immigrants, les deux responsables ont décidé de créer les Mercredis de l’Ambassade boréale. Cette activité a lieu chaque mercredi depuis le mois de novembre dernier. Une vingtaine de nouveaux arrivants ainsi que des résidents de la région se réunissent de façon hebdomadaire afin d’échanger les uns avec les autres. Cette séance permet de créer des liens pour que ceux-ci puissent par la suite faire des activités ou s’entraider dans la vie de tous les jours.

Outre l’idée des Mercredis de l’Ambassade, ils ont aussi conçu un site web afin de faire connaître le Saguenay et ses plaisirs à leurs visiteurs. Une application sur la plateforme Meetup a également vu le jour afin de susciter la rencontre sur des intérêts communs entre les personnes d’ici et les nouveaux arrivants.

À propos de Cédric Ouellet

Originaire de la municipalité de Blainville située sur la Rive-Nord de Montréal, Cédric Ouellet est un jeune âgé de 19 ans passionné de sport et mordu de statistiques sportives. Que ce soit le hockey, le golf, le soccer ou encore le tennis, il est toujours partant pour en discuter ou encore bien à le pratiquer. Outre le sport, il s’intéresse également à la politique et au journalisme d’enquête. Après son passage à l’école secondaire Saint-Gabriel où il a passé ses cinq années en sport-études option hockey, Cédric n’a pas hésité une seconde avant de se lancer le défi de venir étudier à plus de 475 km du domicile familial. C’est avec l’envie d’en apprendre davantage sur le métier de journaliste qu’il a choisi d’étudier au Cégep de Jonquière. Encore indécis pour le moment entre le journalisme écrit ou la télévision, il espère grandement réussir à percer dans le domaine des communications et qui sait un jour peut-être, couvrir une partie des Canadiens de Montréal ou bien une élection provinciale.

À voir aussi

Période de changement de pneus tardive dans la région

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean vit une période de changement de pneus plus tardive et plus graduelle que …