dimanche , 19 mai 2019
Accueil / Arts & culture / Barry Dawe | La famille avant la carrière internationale
Barry Dawe

La famille avant la carrière internationale

Barry Dawe pratique la guitare depuis plus de 50 ans.

Si mener une carrière internationale et d’entendre ses chansons jouer un peu partout dans le monde est un rêve pour tous les musiciens, l’auteur-compositeur-interprète Barry Dawe, lui, a renoncé à plus d’une reprise à embarquer dans cette aventure. Il a préféré privilégier sa famille.

Il y a eu peu plus de 30 ans, alors que la carrière du guitariste allait bon train et qu’il gagnait plutôt bien sa vie, il mentionne que deux ou trois personnes l’ont approché afin de lui offrir leurs services d’agent. «J’ai été très têtu. À ce moment-là de ma vie, je venais de m’acheter une maison et d’avoir un enfant. L’agent me disait que je pourrais rejoindre un groupe et qu’on partirait en tournée pendant deux ans. Il me déménagerait avec ma famille en Floride. Par contre, ma femme ne pourrait venir qu’une ou deux fois par année voir les spectacles. J’ai pris 10 minutes pour penser, et puis j’ai refusé», explique-t-il.

Celui, qui encore aujourd’hui gagne sa vie en jouant de la musique et en donnant des cours de guitare, ajoute que la carrière internationale sous une gérance ne l’intéressait pas. «Lorsqu’on est jeune et que quelqu’un nous approche pour nous prendre sous son aile, il tente de nous mouler. Je voulais rester moi-même, mentionne M. Dawe. J’aime jouer plusieurs genres de musique et je voulais continuer comme ça.»

Frappé par un anévrisme au cerveau

La vie de l’artiste a été chamboulée lors de l’été 2016. Alors qu’il se préparait à aller donner un spectacle, le guitariste s’est rendu compte que quelque chose ne fonctionnait pas. «Je me sentais fatigué, mais j’ai décidé de prendre ma guitare et j’étais incapable de frapper les cordes. J’ai voulu chanter, mais j’étais incapable d’articuler», raconte Barry Dawe, qui a été frappé d’un anévrisme au cerveau.

Aujourd’hui, il en garde des séquelles, alors qu’il ne ressent pratiquement plus rien dans son bras droit, en plus d’avoir des problèmes de mémoire. Retrouver le rythme et la vitesse constitue également des défis pour l’artiste, qui compte plus de 300 compositions dans son répertoire.

À propos de Janick Emond

Originaire du petit village de Larouche à mi-chemin entre le Saguenay et le Lac-Saint-Jean, Janick Émond est passionné par la technologie, les sports et l’humour. Depuis qu’il est tout petit, il aime s’asseoir devant la télé pour écouter une bonne partie de hockey, un bon spectacle d’humour ou des émissions à caractère techno comme Planète Techno ou feu M.Net. C’est lors de son parcours dans le programme d’Arts et métiers de la scène (AMS) à la Polyvalente Jonquière qu’il a découvert une passion pour l’écriture et la communication. Voulant combiner ses passions, il fait son entrée en ATM à l’âge de 18 ans, après deux années de réflexions sur son avenir académique. Janick a le souhait de pouvoir continuer de vivre en mélangeant ses passions tout au long de sa carrière. Qui sait où tout ça le mènera!

À voir aussi

Aller-Retour Country se renouvelle

Le tournage de la populaire émission Aller-Retour Country migre vers la Pulperie de Chicoutimi pour …