dimanche , 19 mai 2019
Accueil / Actualités / La Baie | Quelques vols dans les cabanes
La Baie

Quelques vols dans les cabanes

La fenêtre de la cabane de pêche de Maxim Trudel, qui a été vandalisée.

Depuis le mois de février, quelques cambriolages ont frappé la communauté des amateurs de pêche blanche de La Baie. Bien que le nombre ne soit pas important, ces vols inquiètent tout de même les pêcheurs.

Selon le porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay, Bruno Cormier, il n’y a toutefois pas lieu de s’affoler puisque «ç’a été minime au niveau des vols sur le site».

Un fait que la conseillère en informations de Contact Nature Rivière-à-Mars, l’organisme qui s’occupe de la pêche blanche à La Baie, Marilou Tremblay, a confirmé.

Elle ajoute néanmoins que ce ne sont pas les villages de pêche que les voleurs décident de cambrioler, mais plutôt les cabanes qui n’en font pas partie et qui se trouvent en dehors du territoire délimité. Mme Tremblay ajoute aussi que, lorsque les cabanes à pêche sont placées à l’extérieur, elles ne sont plus sous leur contrôle. «Si ce sont des vols hors villages, les gens savent qu’ils n’ont aucune protection et qu’on n’a aucune responsabilité.»

Un amateur de ce sport, Maxim

Trudel, a d’ailleurs appuyé ce fait. Située en dehors d’un village de pêche, sa cabane a récemment été vandalisée. «J’ai constaté que ma fenêtre de cabane avait été cassée. En m’approchant, j’ai vu que je m’étais fait voler». Il ajoute aussi que le groupe ou la personne avait pris son équipement.

M. Trudel précise cependant que ce n’est pas le vol de ses biens qui l’a déçu, mais plutôt le geste posé. En parlant de l’incident, il veut d’ailleurs «dissuader toute personne de s’en prendre à leur communauté».

À propos de Coralie Hovington

Semblable à une marmotte, Coralie Hovington aime bien se terrer dans le paradis qu’est sa chambre à coucher, au milieu des livres et de leurs histoires fantastiques. En effet, la jeune femme originaire de Sacré-Cœur mangerait des livres, si le corps humain le lui permettait. Avec cette passion pour la lecture, vient aussi celle de l’écriture et du dessin, lorsque le temps l’autorise. Voulant faire connaitre son style d’écriture, Coralie a donc décidé que le journalisme écrit serait parfait pour elle. Cependant, ne vous laissez pas berner par ses loisirs tranquilles : son caractère, une fois que vous la connaissez, surprend bien des gens avec son humour, sa répartie et ses idées loufoques. Par contre, si vous vous voulez faire la connaissance de cette Sacré-Coeuroise, il faudra d’abord la faire sortir de son trou…

À voir aussi

Période de changement de pneus tardive dans la région

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean vit une période de changement de pneus plus tardive et plus graduelle que …