samedi , 29 février 2020
Accueil / Arts & culture / Des défis pour les musiciens du Saguenay

Des défis pour les musiciens du Saguenay

Dernière représentation pour la quarantième saison de l’Orchestre symphonique. Photo : Titouan Bussiere – La Pige

 

L’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean doit se renouveler sans cesse afin d’attirer un public plus jeune, explique son directeur artistique, Jean-Michel Malouf.

« Les orchestres canadiens doivent se donner comme mission de jouer de la musique d’ici », d’après Jean-Michel Malouf, qui est aussi le chef de l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il insiste sur le fait que la musique récente parle plus aux jeunes que celle d’un compositeur décédé depuis des années. Selon lui, il faut donc se renouveler constamment afin de pouvoir vivre de la musique classique.

L’aventure symphonique

Dans son dernier spectacle, L’aventure symphonique de 1979 à nos jours, l’Orchestre, avec la participation du Chœur symphonique ainsi que du Quatuor Saguenay, a choisi de jouer des œuvres composées par des Québécois dans les dernières années, afin de faire découvrir la musique classique moderne aux jeunes de la région. Le Théâtre Banque Nationale, d’une capacité de plus de 800 personnes, affichait presque complet lors de la dernière représentation de la quarantième saison de l’Orchestre, le 28 avril 2019.

Vivre de sa passion

Les musiciens de la formation vivent pour la plupart de leur musique, en donnant des cours ou en faisant de la pige pour d’autres orchestres. Cependant, Jean-Michel Malouf soutient devoir renouveler constamment les spectacles afin d’attirer de la clientèle, en mélangeant musique populaire et musique classique. Récemment, l’Orchestre a revisité l’univers des Beatles dans un spectacle hommage, toujours dans le dessein de faire découvrir les sonorités de ces instruments peu utilisés dans la musique moderne.

Prochainement, l’Orchestre symphonique organise une activité bénéfice « vins, bières, musique et fromages », afin de financer sa prochaine saison, qui débutera dès la fin mai.

À propos de Titouan Bussiere

Titouan Bussiere
Titouan Bussiere est né en France, à Grenoble. Après 10 ans dans les belles Alpes, il part habiter en Nouvelle-Calédonie, dans l’océan pacifique, avant de partir pour la Réunion, une petite île de l’océan indien. Après le bac français, la curiosité de Titouan et son intérêt pour la radio l’amènent au cégep de Jonquière. Là, son grand intérêt pour le journalisme d’investigation et la radio se confirment. Batteur de rock depuis l’âge de 9 ans, Titouan est passionné de musique mais également de photographie.

À voir aussi

Exploration théâtrale à la Polyvalente Jonquière

  La 20e édition du Festival 2 jours à vivre débute dès aujourd’hui à la …