vendredi , 15 novembre 2019
Accueil / Actualités / La météo change les plans des amateurs de véhicules

La météo change les plans des amateurs de véhicules

Alors que le printemps tardif affecte les amateurs de motos et de voitures, les motoneigistes se réjouissent de l’étirement de la saison, menant le chemin vers un chevauchement des deux saisons récréatives.

Des événements parfois insolites, tel que la présence d’un motoneigiste et d’un motocycliste dans la même aire de stationnement, peuvent donc avoir lieu. Cependant, les motoneigistes pratiquent surtout le hors-piste lors de cette période, comme confirmé par Samuel Emhoff, un amateur de cette discipline hivernale depuis plusieurs années.

« Je suis un passionné, je pousse le plus longtemps possible ma saison de ski-doo. J’ai commencé le 16 novembre dans les monts Valin, et je viens de remiser ma motoneige : je l’ai entreposée le 28 avril, explique Samuel Emhoff.  Là, c’est surtout parce que je travaille et que je manque de temps, mais si je pouvais, je ne l’aurais fait que dans quelques semaines. » Selon lui, la neige en montagne est suffisamment durable pour continuer encore jusqu’à la mi-mai, voire la fin mai.

Certains amateurs doivent attendre à l’été pour sortir leur véhicule. Crédit photo: Samuel Dallaire

Même chose pour Samuel Dallaire, qui possède cependant une Ford Mustang V6 de 1995. « Moi cette année, j’attends juste qu’il n’y ait plus de sel sur les routes, et qu’elles soient propres, mais aussi un peu niveau monétaire. Je me suis fait prendre par le verglas l’an dernier, c’était pas vraiment le fun » explique-t-il. Contrairement à M. Emhoff, il ne remise pas son véhicule à une date précise. « Moi, je ne le range pas à une date précise, juste à la première neige, et je ne le sors pas à une date précise, juste quand je suis certain qu’il n’y a plus de sel dehors », lance M. Dallaire.

Au moment d’aller sous presse , ni Emhoff ni Dallaire n’avaient cependant leur véhicule hors d’entreposage. Samuel Emhoff a remisé sa motoneige le 28 avril, et Samuel Dallaire prévoyait sortir sa Mustang de remisage cette semaine.

À propos de Olivier Savard

Véritable bleuet du Lac, Olivier Savard est un étudiant de Chambord âgé de 19 ans qui a des ambitions de journalisme international. Ses origines demeurent néanmoins bel et bien présentes, à en témoigner par l'accent à saveur locale, teinté de Red Champagne, de fromage en crottes et de tourtière. L'authenticité ainsi que le respect font donc partie intégrante de ses valeurs. Passionné de tout ce qui concerne l'automobile, il garde toujours un certain intérêt pour le journalisme automobile, mais également pour le sport auto ainsi que pour les différentes scènes et mouvements de l'industrie. Que ce soit pour parler de rallye, de Formule 1, de voitures importées, du ratio puissance/litre d'un moteur ou de hors-route, il va s'y intéresser. Il ne faut cependant pas penser qu'il n'a pas d'autres champs d'intérêt. La politique internationale comme l'histoire contemporaine de la civilisation occidentale, sans oublier le tourisme ou la psychologie: ces choses font également partie de ses domaines d'intérêt.

À voir aussi

District #1 de l’arrondissement de Jonquière | Dominic Gagnon se lance dans la course

C’est finalement le chef de l’Alliance Saguenay, Dominic Gagnon, qui représentera sa formation à l’élection …