samedi , 29 février 2020
Accueil / Actualités / Un Balado étudiant au Séminaire de Chicoutimi

Un Balado étudiant au Séminaire de Chicoutimi

Le Séminaire de Chicoutimi se lance dans la Baladodiffusion. Crédit photo : Samuel Morin

 

Le Séminaire de Chicoutimi a désormais son propre Balado. Celui-ci a été créé par trois étudiants de troisième secondaire de l’établissement.

Vincent Gosselin est l’instigateur du projet. Celui-ci est un mordu de radio et d’information. Il a donc eu l’idée de créer son propre Balado étudiant. « J’ai fait des démarches auprès des responsables de mon école. Ils ont tout de suite accepté mon projet. De plus, j’ai même eu de l’aide financière de la part de la fondation du Séminaire pour faire l’achat de l’équipement qui est nécessaire à la mise en ondes. »

L’émission qui dure en moyenne dix minutes sert à vulgariser l’actualité pour les jeunes. Chaque chroniqueur parle d’un sujet qui le passionne. Par exemple, le chroniqueur et étudiant au Séminaire, Marc Pelletier axe toujours ses interventions sur la science, car c’est un sujet qui l’intéresse. L’émission est réalisée entièrement par les trois étudiants. Ce sont eux qui font leur montage et l’animateur Vincent Gosselin, s’occupe de la console, lors de l’émission. Le projet a été au départ supervisé par le technicien en informatique au Séminaire, Evens Lavoie. « Au début, j’ai aidé les gars pour avoir une émission intéressante et par la suite, c’est vraiment eux qui ont continué le projet eux-mêmes. »

Pour le Séminaire de Chicoutimi, c’est une première dans le monde radiophonique, M. Lavoie indique que l’établissement avait toujours voulu avoir sa propre radio étudiante, mais le projet n’a jamais abouti. Par contre, c’est un projet assez gros qui aurait demandé beaucoup trop d’implications, donc lorsque Vincent nous a proposé l’idée d’un podcast, nous avons trouvé ça très intéressant. De plus, c’est beaucoup plus facile à gérer qu’une radio étudiante. »

Pour l’avenir, le Séminaire voit grand. L’école aimerait démarrer d’autres projets en communication. Un journal web est prévu pour l’an prochain et l’école aimerait bien redémarrer sa télévision étudiante.

À propos de Samuel Morin

Samuel Morin
Samuel Morin est un jeune homme de 19 ans originaire de Jonquière. Il est un passionné de sport et des communications. Pour lui, le journalisme était un choix logique pour pouvoir lier ses deux passions.

À voir aussi

Une grosse tempête pour un février doux

La région du Saguenay—Lac-Saint-Jean est restée en suspens hier alors qu’une tempête a pris d’assaut …