lundi , 21 octobre 2019
Accueil / Arts & culture / Journées de la Culture | Vernissage de cinq expositions pour la bibliothèque de Roberval
Journées de la Culture

Vernissage de cinq expositions pour la bibliothèque de Roberval

La bibliothèque Georges-Henri-Lévesque de Roberval a profité des Journées de la culture, vendredi soir, pour présenter le vernissage de cinq expositions temporaires lors d’un 5  à 7 comportant une rencontre littéraire.

Les expositions, qui se termineront en janvier, sont les dernières de l’année pour la bibliothèque, qui présente quatre vernissages par an. «Il y en a un en janvier, un en avril, un en juin et un en septembre. On inclut ce dernier dans les activités des Journées de la culture», souligne la médiatrice culturelle pour la ville de Roberval, Vicky Tremblay.

Les Journées de la culture sont cependant différentes à Roberval, se déroulant pendant toute une semaine alors que l’évènement officiel, célébré partout dans la province, ne dure qu’une fin de semaine. «Ça n’a pas toujours été comme ça, on y a été graduellement. Il y avait aussi des rencontres littéraires d’auteurs jeunesse dans la même période, où les élèves des écoles locales venaient visiter, et on en a profité pour ensuite les insérer dans la même semaine que celle où se déroulaient les Journées de la culture. On a fini par ajouter d’autres activités, et on voulait faire en quelque sorte un hommage à la culture», explique la régisseuse de la bibliothèque et de la culture pour la ville de Roberval, Tania Desbiens.

La rencontre mise à l’honneur

Le club photo Domaine-du-Roy célébrait ses dix ans avec l’exposition «Écrire avec la lumière»
Photos: Olivier Savard

 

Les créations à base de pailles étaient à l’honneur dans l’exposition «Changer le monde, une paille à la fois»
Photos: Olivier Savard

Le club photo DDR soulignait en même temps ses dix ans d’existence à travers l’exposition Écrire avec la lumière, reprenant les meilleures photos prises par ses membres à travers l’activité «Concours thématique», offerte par le club depuis une décennie. De l’autre côté de la bibliothèque se trouvait l’exposition Changer le monde, une paille à la fois, qui montrait des créations en art engagé du camp artistique, sous la supervision de l’artiste Julie Gagnon-Bond, ainsi que des conseils pour diminuer son impact énergétique.

Plusieurs tableaux de l’artiste Nicole Labeaume étaient visibles pour l’exposition «Mes portraits tout simplement»
Photos: Olivier Savard

Bien-Vivre ensemble, de la Mosaïque Sociale, montrait les maquettes des oeuvres réalisées durant l’année dans le cadre du programme Culture & Inclusion. Des tableaux d’artistes locaux, pour l’exposition Pour le plaisir de créer, ainsi que des oeuvres de l’artiste Nicole Labeaume, dans le cadre de l’exposition Mes portraits tout simplement, complétaient le portrait.

L’auteur Martin Michaud était également présent à titre d’auteur invité.

À propos de Olivier Savard

Véritable bleuet du Lac, Olivier Savard est un étudiant de Chambord âgé de 19 ans qui a des ambitions de journalisme international. Ses origines demeurent néanmoins bel et bien présentes, à en témoigner par l'accent à saveur locale, teinté de Red Champagne, de fromage en crottes et de tourtière. L'authenticité ainsi que le respect font donc partie intégrante de ses valeurs. Passionné de tout ce qui concerne l'automobile, il garde toujours un certain intérêt pour le journalisme automobile, mais également pour le sport auto ainsi que pour les différentes scènes et mouvements de l'industrie. Que ce soit pour parler de rallye, de Formule 1, de voitures importées, du ratio puissance/litre d'un moteur ou de hors-route, il va s'y intéresser. Il ne faut cependant pas penser qu'il n'a pas d'autres champs d'intérêt. La politique internationale comme l'histoire contemporaine de la civilisation occidentale, sans oublier le tourisme ou la psychologie: ces choses font également partie de ses domaines d'intérêt.

À voir aussi

L’heure du conte | Apprendre une langue par la lecture

Bien établie dans les bibliothèques de Saguenay, l’heure du conte propose maintenant un projet d’apprentissage …