lundi , 21 octobre 2019
Accueil / Actualités / Une campagne pour sauver Le Quotidien

Une campagne pour sauver Le Quotidien

Une quarantaine de personnes de toutes les sphères publiques ont assisté à la conférence de presse qui lançait la campagne Je coopère pour Le Quotidien, mardi à l’Université du Québec à Chicoutimi.

Cette campagne de levée de fonds vise à obtenir des dons pour créer la Coopérative de solidarité du journal Le Quotidien du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui serait le nouveau modèle d’affaires de ce média local. « C’est un projet ambitieux et nous invitons toutes les composantes de la société afin de contribuer aux dons pour présenter une offre crédible », a expliqué le président du Syndicat des communications du Quotidien, Louis Tremblay.

L’image de la campagne de financement du Quotidien.

Nouveau modèle

 À 17 jours du 25 octobre, date ultime pour présenter une offre, les organisateurs de la campagne espèrent amasser 1 M$. « Notre objectif à court terme est de 500 000$. On pense vraiment qu’on peut y arriver », a déclaré M. Tremblay.

Le président du Syndicat des communications du Quotidien, Louis Tremblay, qui explique la démarche de la campagne.

Rappelons qu’hier durant le conseil municipal à Jonquière, la ville a voté une résolution pour l’octroi d’une aide financière de 100 000$ afin de contribuer à la cause.

Si l’argent nécessaire est amassée, Le Quotidien deviendra une propriété de sa région sous la forme de la Coopérative de solidarité du journal Le Quotidien du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Des organismes et groupes pourront donc contribuer à cette coopérative en octroyant des dons et en incitant des entreprises à financer la survie du journal local.

Soutien de la région

Plusieurs entreprises locales ont déjà manifesté leur implication dans la campagne du Quotidien. «Le Quotidien, c’est le seul endroit où nous avons une chance d’avoir de la parution pour montrer que notre milieu est mobilisé. C’est un outil d’intervention. C’est l’automne, les feuilles tombent, mais pas notre journal », a déclaré le directeur général du Patro de Jonquière, Yannick Gagnon.

D’autres groupes locaux étaient également présents pour manifester leur soutien tels que Raynald Thibeault, directeur général du Cégep de Jonquière, Dominic Perron, président de Nutrinor ainsi que plusieurs autres. La présence de plusieurs élus et candidats dans l’assemblée, par exemple celle de la mairesse Josée Néron, a également été soulignée. L’avenir du journal Le Quotidien et des autres médias de Groupe Capitales Médias sera décidé le 6 novembre prochain.

 

Les principaux intervenants impliqués dans la campagne de financement pour Le Quotidien.

À propos de Claudia Fortin

Jeune femme de 19 ans, Claudia Fortin est passionnée de tout ce qui l'entoure, passant de la culture à la politique jusqu'aux actualités internationales. Native de la petite banlieue de Saint-Bruno-de-Montarville, elle décide à 17 ans de quitter son cocon pour étudier à Jonquière. Ce nouveau mode de vie a amené plein d'expériences enrichissantes à la jeune femme. Claudia a un besoin sans borne de découvrir le monde dans lequel elle vit. Elle voit le journalisme comme la branche d'étude parfaite pour s'épanouir dans ses divers intérêts.

À voir aussi

Installations sportives au Cégep de Jonquière | Accès gratuit pour les étudiants

Le Cégep de Jonquière innove cette année en offrant l’accès à sa piscine et à …