Accueil / Arts & culture / Festivals de courts-métrages | Un partenariat gagnant
Festivals de courts-métrages

Un partenariat gagnant

Le nouveau partenariat, d’une durée de cinq ans, entre le festival international de court-métrage au Saguenay REGARD, le festival du cinéma francophone en Acadie et le Festival de cinéma de Québec permettra le partage de plusieurs éléments entre les trois organisations.

La directrice générale du festival REGARD, Marie-Elaine Riou

L’engouement pour le court-métrage reflète bien l’annonce qui a été faite dans les dernières semaines. «Il y a un désir de solidarité entre nous. De plus, nous allons pouvoir nous partager des équipements qu’on aurait achetés en double», explique la directrice générale de REGARD, Marie-Elaine Riou. Les équipements dont il est question sont des serveurs, des instruments de diffusion, de l’équipement de producteur comme des projecteurs et des ordinateurs.

Du côté du Festival de cinéma de Québec, le partenariat sera encore plus valorisant. «Ça aide à structurer les choses, économiser des sous et des efforts et surtout de perdurer dans le temps», exprime le directeur général et artistique, Ian Gailer. Ce dernier est totalement en accord avec ce que Mme Riou avait à dire concernant l’achat d’équipement en trop. «Tant qu’à avoir des ordinateurs qui dorment dans des tiroirs, ils vont circuler» , raconte-t-il.

Des ressources humaines seront aussi partagées pour que les évènements soient de meilleure qualité. REGARD perdure depuis longtemps, c’est une référence en festivals de cinéma au Québec. «Il peut nous amener son expertise avec les gens qui y travaillent et en matière de données ou encore de gestion d’argent et de personnel», ajoute le directeur général du festival de la ville de Québec qui a lui-même été à la tête de l’organisation saguenéenne pendant plusieurs années.

Le troisième festival mis de l’avant dans le partenariat est le Festival international du cinéma francophone en Acadie. Pour faire suite à ses homologues, le directeur général du festival, Marc Gauthier, encense l’entraide qui existe depuis quelques années maintenant.

À propos de Laurent Théoret

Laurent Théoret
Laurent Théoret, originaire de la ville de Saint-Hyacinthe, transporte à Jonquière sa jeune âme de sportif. Son parcours au secondaire a été fort grâce au Sport-études.Intéressé par la radio et le journalisme sportif, Laurent y trouve son compté en Art et technologie des médias. Pourtant, il se découvre d'autres passions, entre autres pour l'actualité et la photo. Le côté curieux de sa personne lui permet d'être investi dans tout ce qu'il entreprend. Proche de ses amis et collègues, Laurent n'a pas peur de venir en aide aux autres. Grand voyageur dans l'âme, Laurent aimerait bien traverser l'Atlantique pour y exercer le métier de ses rêves, mais il laisse toutes les portes ouvertes.

À voir aussi

Concours de musique du Canada : quatre candidats de la région aux auditions

Quatre candidats de la région passeront des auditions pour participer aux finales canadiennes du Concours …