mercredi , 13 novembre 2019
Accueil / Arts & culture / L’heure du conte | Apprendre une langue par la lecture
L'heure du conte

Apprendre une langue par la lecture

Bien établie dans les bibliothèques de Saguenay, l’heure du conte propose maintenant un projet d’apprentissage du français par la lecture destiné aux immigrants.

Les sessions de l’heure du conte prennent place de façon hebdomadaire aux bibliothèques de La Baie, Chicoutimi et Jonquière. (photo: Pierrick Pichette)

Ainsi, les tout-petits nouvellement arrivés dans une communauté francophone auront la chance de se familiariser avec la langue de Molière grâce à huit sessions hebdomadaires où le bricolage, les jeux ainsi que les contes seront à l’honneur dans les deux langues.

Née depuis seulement quelques semaines et exclusive à la bibliothèque de La Baie pour le moment, l’initiative est encore au stade embryonnaire. Seul un groupe de quelques enfants a pris part aux premières sessions.

«L’idée est toujours en développement. On peut presque la qualifier de projet-pilote. J’ai donc vraiment hâte de voir la progression des groupes avec tout le processus d’immigration à Saguenay qui évoluera grandement dans les prochaines années», mentionne la conseillère aux communications-marketing à la Ville de Saguenay, Nathalie Gagnon.

Nouvelle thématique

Pour la saison automnale, les sessions de l’heure du conte se dérouleront sous une toute nouvelle thématique, les formes géométriques. Les activités d’apprentissage et les bricolages s’inspireront donc de ce thème pour toute la période s’étendant du 8 octobre au 28 novembre.

Des histoires de toutes sortes et origines sont racontées aux enfants lors des sessions de l’heure du conte. (photo: Pierrick Pichette)

Un prélude à la scolarité

Selon Nathalie Gagnon, la tenue d’une telle activité représente pour les enfants un excellent prélude à la scolarité. «À très petite échelle, c’est très bénéfique pour un enfant. C’est un beau petit moment pour socialiser, développer différentes capacités et vivre un éveil à la lecture et à son vocabulaire. Cela aide également au détachement de papa et maman à travers les amis.»

Par ailleurs, l’heure du conte a également pour vocation d’offrir un répit aux accompagnateurs des enfants, qui peuvent se servir de la session pour faire de la lecture ou simplement pour échanger avec d’autres parents et tuteurs ayant amené leurs enfants à l’activité.

À propos de Pierrick Pichette

Malgré son format mini, Pierrick est un jeune homme au coeur grand comme l'univers. Depuis maintenant 19 ans, il possède en lui une passion grandissante pour la communication sous toutes ses formes. Originaire de Louiseville en Mauricie, il a toujours adoré s’impliquer dans sa communauté. C'est lorsqu'il n'était qu'un enfant que Pierrick a commencé à chérir le rêve de faire carrière en journalisme ou dans un tout autre domaine connexe. Afin de se donner les moyens de ses ambitions parfois démesurées, il étudie l'art de la communication à Jonquière depuis 2017. De plus, durant la dernière période estivale, il a eu la chance d'oeuvrer comme journaliste au quotidien trifluvien Le Nouvelliste. Il va sans dire que Pierrick est motivé comme jamais en vue de sa toute dernière année de scolarité en sol jonquiérois.

À voir aussi

Vernissage de l’exposition Boréalie au Sofia Art Studio

La Galerie 5 de l’école de peinture Sofia Art Studio accueillait jeudi soir le vernissage …