dimanche , 18 avril 2021

Conservateurs | La vague bloquiste emporte également Lac-Saint-Jean

Jocelyn Fadette s’était entouré de ses proche à la suite du dévoilement des résultats dans Lac-Saint-Jean. Photo: Trium Médias – Janick Émond.

Bien que déçu par la défaite, le candidat conservateur dans Lac-St-Jean, Jocelyn Fradette, se dit satisfait de sa campagne. Celui qui se préparait en vue des élections fédérales depuis près d’un an, peut maintenant replonger dans la politique municipale d’Alma.

Un texte d’Ophélie Babin

Les personnes qui se sont présentées à La Cage d’Alma hier soir ont pu côtoyer un Jocelyn Fradette calme et chaleureux du début jusqu’à la fin de la soirée. Accueillant partisans, bénévoles et famille avec une poignée de main et un sourire, le candidat répondait un honnête «Ça va bien. Je suis nerveux, mais ça va bien», aux sympathisants qui prenaient de ses nouvelles.

Alors que le Québec dévoilait peu à peu ses nouveaux élus, la nouvelle est arrivée comme une bombe dans la grande salle à moitié pleine du restaurant. Sur l’écran géant, Alexis Brunelle-Duceppe apprend qu’il est désormais député dans Lac-St-Jean. L’équation se fait vite dans l’assistance et un silence naît. D’autres poignées de main se donnent, d’autres accolades surviennent, mais une ambiance bien différente plane.

Une campagne «zen»

Même si l’Almatois assure avoir tout donné dans «le sport extrême» qu’est la politique, il ne ressort pas de l’aventure insatisfait. «Si je gagnais, je devenais le député donc c’était un nouveau défi, quelque chose de grand. Mais de perdre, ça ne me rendait pas malheureux parce que pour moi, enseignant et conseiller municipal, c’est le meilleur des deux mondes.»

Il remercie par la suite ces adversaires dans la circonscription puis félicite Alexis Brunelle-Duceppe avec qui il juge avoir vécu une campagne honnête.

L’idée de se représenter aux prochaines élections pourrait être envisageable pour M. Fradette. L’enseignant et conseiller municipal pour les prochaines années mentionne que cette idée de se représenter n’irait pas se cacher trop loin.

À propos de Ophélie Babin

Ophélie Babin
Curieuse de nature, Ophélie s'intéresse à tout. Petite fille de la Côte-Nord, ce n'est ni le froid, ni la peur de l'inconnu qui peuvent l'arrêter. Pour elle, aucun sujet est inintéressant, tout dépend de l'angle avec lequel on l'aborde et de la passion qu'on lui donne. Si elle rêvait d'être «partout dans vos télés» à l'âge de 16 ans, c'est plutôt le côté calme et organisé de la jeune femme qui prendra le dessus quatre ans plus tard.

À voir aussi

Réunion

Tout simplement merci!

C’est avec le cœur gros, mais rempli de fierté et de sérénité que nous vous présentons aujourd’hui …